Andalousie (2021): Madrid – Cordoue

Lundi 4 octobre 2021

Comme prévu, la nuit a été mauvaise malgré le lit confortable et les draps tout doux. Et je n’en sais toujours pas plus sur la grève. Mais d’abord, le petit déjeuner. Il est à la carte et je choisis les toasts à l’avocat (à nouveau) et à l’oeuf poché, ainsi qu’une salade de fruits. C’est accompagné de pain et viennoiseries et c’est très copieux.

005-Andalusia-Madrid

L’app de Trainline me signale que mon train est à l’heure, je me dis que c’est bon signe et je pars vers la gare. L’organisation des voies n’est pas très claire au premier abord, mais je comprends que je dois monter au premier étage, puis passer par un contrôle des bagages aux rayons x. Et puis j’attends une demi-heure, debout, vu que les quelques places assises disponibles sont toutes occupées. Il y a pas mal de monde et la voie de mon train n’est annoncée que 15 minutes avant son départ. C’est un TGV comme en France, et j’ai la chance de ne pas avoir de voisin durant tout le voyage.

En moins de deux heures, j’arrive à Cordoue et je vais à pied à mon hôtel qui à 15 bonnes minutes de là. Il fait encore frais mais le ciel est bleu, et on sent que ça va se réchauffer en cours de journée. Je traverse la partie moderne de la ville, suivant un long parc qui a été construit au-dessus des voies de train, puis je bifurque pour me retrouver dans un dédale de ruelles, me trompant évidemment de direction mais je m’en rends compte bien vite.

023-Andalusia-Cordoba
006-Andalusia-Cordoba

Au moment de choir mon hôtel, booking.com me proposait l’Hospes Palacio del Bailio, le meilleur établissement de la ville. Comme j’avais envie de me faire plaisir, et que d’autres hôtels me tentaient moins, je l’ai sélectionné pour mes trois nuits à Cordoue. Il est aménagé dans un ancien palais et s’organise autour de plusieurs patios; la salle du petit-déjeuner surplombe même des ruines romaines qu’on peut voir à travers le sol vitré. Je suis accueillie avec chaleur et je peux prendre possession de suite de ma chambre (ça change du Japon où l’heure c’est l’heure et en général 15h). Elle est très agréable, dans des tons sable, et le lit est parfait. Je chausse mes sandales et enlève quelques couches puis je pars à la découverte de la ville, pour une promenade sans but précis (à part l’office du tourisme).

010-Andalusia-Cordoba
011-Andalusia-Cordoba

Je flâne dans les ruelles, absorbant l’ambiance espagnole que je reconnais de mes voyages à Séville et Saint-Jacques de Compostelle. Je descends au fur et à mesure, me rapprochant de la mosquée-cathédrale et débouchant finalement sur le fleuve Guadalquivir. A l’office du tourisme tout proche, j’achète un billet pour l’excursion de demain. Je commence à avoir sérieusement faim, il est déjà presque 14h (pas que ce soit un souci en Andalousie où les horaires des repas sont bien décalés). Je choisis la Bodega Mezquita qui propose des tapas divers et mange une salade de pommes de terre et thon (rien de spécial), du salmorejo (une soupe épaisse au pain, à l’ail et aux tomates) – une spécialité locale – et des aubergines frites avec une réduction de pedro jimenez et sésame, le tout accompagné d’un verre de verdejo (au prix d’une limonade). J’ai vu un peu grand – difficile de bien juger la taille des plats en Espagne – et j’ai une forte envie de faire une sieste.

008-Andalusia-Cordoba
009-Andalusia-Cordoba

Je retourne à mon aise vers mon hôtel, en passant par les vestiges du temple romain qui est assez impressionnant.

016-Andalusia-Cordoba
017-Andalusia-Cordoba

Je me couche un moment pour digérer. Quand je me réveille, je me force à ressortir, me disant que la lumière doit être belle en cette fin d’après-midi mais je ne fais pas tant de photos que ça au final; j’ai d’ailleurs toujours du mal le premier jour.

024-Andalusia-Cordoba

Je m’installe ensuite dans le patio de l’hôtel et commande un gin tonic. Je me fais manger par la même occasion par les moustiques. Dans la foulée, je commande un salade de mangue et poulet (frit) et profite des températures encore très clémentes du crépuscule. Après ça, je m’effondre dans mon lit pour une nuit bien méritée. Demain, je commence vraiment les visites !

020-Andalusia-Cordoba
025-Andalusia-Cordoba

Comme toujours, il y a plus de photos sur flickr.

Distance parcourue: 10,7 kilomètres ou 14 063 pas.

Une réflexion sur “Andalousie (2021): Madrid – Cordoue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.