Chine: Hangzhou – Suzhou

Préambule à cette mauvaise journée, écrit tel quel dans mon carnet à l’époque: « Je n’en peux plus, l’autre imbécile (l’accompagnateur donc) a de nouveau râlé pour plein de bêtises, c’est un mêle-tout qui fout tout le voyage en l’air. Nicole en a pleuré et moi, je vais craquer, exploser. Evidemment, les Flamands sont pour lui puisqu’ils ne comprennent pas ce qui se passe vraiment. Il pousse les deux groupes (néerlandophones et francophones) qui s’entendaient si bien l’un contre l’autre, quel idiot, quel infâme personnage… »

Et la vue depuis ma chambre d’hôtel n’est pas des plus pittoresques !

Hangzhou

Heureusement, la visite du temple Lingyin Si, le Temple de la Solitude Inspirée, situé dans un parc avec des grottes et des sculptures du gros Bouddha de l’avenir sur les parois rocheuses est vraiment intéressante. Derrière un de ces Bouddha se trouve un mur avec d’innombrables personnages en argile. Les Chinois font leurs dévotions, un moine lit. Nous visitions aussi la galerie aux 500 statues des disciples du maître.

Hangzhou

Hangzhou

Hangzhou

Hangzhou

La source de jade est fermée et nous allons dont dans un autre parc dont j’ai oublié le nom. La promenade entre les arbres, les poissons rouges, les paons… est agréable.

Hangzhou

Hangzhou

Hangzhou

Hangzhou

J’achète cinq cd pour 10 yuan pièce (environ 50 francs ou 1,25 euros), une théière et encore du thé vert.

Nous partons ensuite en train pour Suzhou, la Venise de la Chine, en passant par Shanghai.

Chine: Guilin – Hangzhou

Le matin, nous allons à la colline de Fubo Shan, la colline qui arrête les vagues. Il n’y a pas grand chose à voir, le temps est couvert et j’ai une crampe au mollet, je ne peux donc pas participer à l’escalade.

Guilin

Ensuite, nous passons à la Grotte de la Perle Restituée.

Nous prenons à nouveau l’avion, pour Hangzhou cette fois-ci, et démarrons de suite les visites, sous la pluie malheureusement. Nous commençons par la Pagode des Six Harmonies, une reconstitution genre mini-Europe de différentes pagodes de Chine.

Hangzhou

Hangzhou

Hangzhou

Nous allons ensuite dans une plantation de thé où nous pouvons goûter le délicat breuvage de Longjing. Les feuilles sont séchées et roulées à la main et cela forme un thé d’excellente qualité. C’est un peu cher mais j’achète quand même une boîte. Les théières sont aussi très jolies mais nous n’avons pas le temps de choisir.

Hangzhou

Le soir, nous recevons lors du souper, un thé aux fleurs de chrysanthèmes qui a un goût de haricots.