Vietnam: Dalat – Mui Ne, et séjour à Mui Ne

C’est avec beaucoup de regrets que nous quittons Dalat ce matin tôt. J’aurais vraiment aimé y rester plus longtemps, quitte à supprimer la visite du lac Lak. La route est longue et difficile, des virages serrés sur des routes en lacets, montant et descendant constamment, avec un chauffeur qui se dépêche car il sait qu’une fois arrivé à destination, il devra refaire la route en sens inverse pour retrouver d’autres touristes.

124-Vietnam-Mui Ne

Nous arrivons à la côte vers midi, nous cherchons quelque peu notre hôtel le long d’une route où les resorts sont accolés l’un à l’autre. Voici enfin le Coco Beach Resort, notre demeure pour les prochains jours. C’est un endroit de rêve, avec des pavillons privatifs en bambou, un grand jardin plein de cocotiers, une piscine et une grande plage dont nous profiterons avec plaisir. Il y a beaucoup de vent en journée et le lieu est connu comme site de kite-surfing. Le restaurant de l’hôtel sert de délicieux plats, nous nous régalons de salades diverses à midi et de plats au barbecue le soir, avec notamment un somptueux seafood basket !

125-Vietnam-Mui Ne

Les deux jours qui suivent se passent en maillot, à ne rien faire, lire, nager, rêvasser. Je bronze un peu mais pas autant que diane qui reviendra noir de notre voyage ! Et à cause de petits soucis de santé de mon côté (une tourista et un peu de fièvre), nous ne sommes même pas sortis de l’endroit pour essayer un autre restaurant ou bar. Bref, pas grand chose à raconter mais surtout quelques jours de repos bien mérité avant la suite des visites.

126-Vietnam-Mui Ne

127-Vietnam-Mui Ne

128-Vietnam-Mui Ne

129-Vietnam-Mui Ne

131-Vietnam-Mui Ne

Vietnam: Lak – Dalat

Après un petit déjeuner que j’aurais franchement mieux fait de passer (pain sans goût et œufs trop cuits), nous reprenons les routes de montagne pour rejoindre Dalat, une station climatique créée par les Français lors de l’époque coloniale pour se reposer des chaleurs de Saigon et du delta du Mékong.

102-Vietnam-Dalat

Une route très escarpée nous mène au sommet de la montagne du Phénix où se trouve le centre de méditation de Thiền Viện Trúc Lâm tout neuf. L’endroit est magnifique, très calme, avec juste le tintement d’un mobile en métal aux sonorités très minimalistes qui auraient pu plaire à certains musiciens comme Philip Glass.

En arrivant dans le centre de Dalat, la route principale est bloquée et le lac artificiel est vide et en travaux. Dommage, car la vue aurait été très belle et je me serais volontiers installée à une terrasse pour manger une glace… Qu’à cela ne tienne, le restaurant où nous emmène Youn est délicieux, et comme pour une fois, nous avons commandé nous même, nous n’avons pas trop mangé en fin de repas (crevettes grillées, nems et salade de lotus).

103-Vietnam-Dalat

Nous faisons ensuite une courte promenade dans le marché où je trouve une série de semences d’herbes aromatiques. La région est connue pour ses légumes et fruits et les étals abondent de fraises et d’artichauts !

104-Vietnam-Dalat

105-Vietnam-Dalat

Nous arrivons en début d’après-midi dans un magnifique hôtel en style colonial mais de construction récente, le Saigon Da Lat. Pour une fois, rien à redire, pas de kitscheries et une très bonne isolation des chambres voisines et du bruit extérieur.

diane traîne un peu et moi je râle… J’aurais aimé partir plus vite à la découverte de l’architecture coloniale environnante. Nous trouvons cependant assez vite un but de visite, la Crazy House qui me remet de bonne humeur tant cet ovni architectural est biscornu. Cette maison a été construite par une architecte vietnamienne qui a étudié à Moscou et qui ne voulait absolument aucune ligne droite dans sa maison qui est aussi guesthouse. Maurice, Eddy, diane et moi nous amusons comme de petits fous à monter, descendre, jouer à cache-cache et prendre plein de photos !

106-Vietnam-Dalat

107-Vietnam-Dalat

108-Vietnam-Dalat

109-Vietnam-Dalat

110-Vietnam-Dalat

111-Vietnam-Dalat

112-Vietnam-Dalat

113-Vietnam-Dalat

120-Vietnam-Dalat

Le soleil se couche déjà et nous devons écourter la ballade que j’aurais aimé faire, non sans repérer au passage quelques beaux spécimens d’architecture coloniale.

121-Vietnam-Dalat

122-Vietnam-Dalat

Pour le repas du soir, nous regardons la carte du Moulin Rouge proche de l’hôtel pour finalement prendre notre courage à deux mains et retourner dans le centre de Dalat, à un quart d’heure à pied. Nous portons notre choix sur un restaurant qui fait aussi office de galerie d’art et mangeons un repas tout à fait respectable mais pas sensationnel (du poulet sauté et du bœuf aux légumes).

123-Vietnam-Dalat