Inde – Rajasthan: Jaisalmer

Ma nuit est mauvaise: je me réveille à cause d’odeurs de fumée très fortes et je crains un incendie. Je n’aurai pas d’explication le lendemain mais je suppose que ce sont juste des détritus qui ont été brûlés.

Nous partons vers 8 heurs pour éviter les grandes chaleurs – la météo prévoit 34° aujourd’hui. Le premier arrêt est à Ghadisar Lake, un lac entouré de beaux havelis et d’un temple. Les habitants de la ville y viennent pour nourrir les poissons-chats qui envahissent le lac parce qu’ils ne sont jamais pêchés ni mangés. La lumière matinale se reflète sur l’eau et accentue les ocres des bâtiments.

525-India-Jaisalmer

526-India-Jaisalmer

528-India-Jaisalmer

Nous  nous dirigeons ensuite vers la citadelle vieille de 850 ans et son dédale de ruelles. Construite sur une butte, la ville est entourée de hauts remparts et a pendant longtemps été un centre commercial de la route de la soie. Les hauts murs ont été fortement endommagés lors du tremblement de terre de 2001 mais ont été restaurés. Depuis, l’ensemble subit les préjudices des trop nombreux habitants qui exploitent restaurants et guesthouses. Ceux-ci utilisent en effet de grandes quantités d’eau qui s’écoulent en déstabilisant la base du fort. Diverses campagnes gouvernementales sont lancées pour décourager les commerçants et c’est aussi la raison pour laquelle nous ne logeons pas au cœur de la ville.

531-India-Jaisalmer

532-India-Jaisalmer

Nous commençons par visiter deux temples jains, celui d’Adinath et celui de Chandra Prabhu. Le premier abrite de très jolies sculptures, le second est finement décoré et peint. Nous continuons la promenade dans les ruelles tout en admirant les havelis et autres bâtiments anciens. L’atmosphère est agréable, sans trop d’agitation, grâce à l’interdiction de la plupart des véhicules.

539-India-Jaisalmer

543-India-Jaisalmer

549-India-Jaisalmer

548-India-Jaisalmer

551-India-Jaisalmer

535-India-Jaisalmer

La ville basse possède également de nombreux trésors, de superbes havelis notamment, aux sculptures si fines qu’elles ressemblent à de la dentelle. Nous nous arrêtons d’abord au Patwon-ki Haveli, suivi d’un autre situé dans la même rue.

562-India-Jaisalmer

566-India-Jaisalmer

567-India-Jaisalmer

Plus loin encore se trouve le Nathmal-ki Haveli qui se visite en partie. Sa façade est intéressante: a priori, elle a l’air symétrique mais si on observe bien, certains détails sont différents. Il appartenait en fait à deux frères qui, bien que voisins, désiraient chacun une résidence originale. Un membre de la famille nous mène à l’intérieur dans une pièce joliment décorée qui fait aujourd’hui office de magasin.

572-India-Jaisalmer

576-India-Jaisalmer

573-India-Jaisalmer

577-India-Jaisalmer

C’est l’heure de la visite sponsorisée. Cette fois-ci nous nous arrêtons chez un joaillier qui vend de jolis bijoux ethniques mais ils sont fort chers. Je suis un peu frustrée: malgré mon intérêt pour certaines pièces, je suis invisible pour les vendeurs qui préfèrent s’occuper des mes compagnes de voyage prêtes à dépenser plus d’argent que moi. Je choisis cependant un joli pendentif en forme de libellule – je regretterai plus tard de l’avoir payé aussi cher.

Nous prenons un tuk-tuk pour rejoindre un restaurant qui offre une belle vue sur la citadelle. Le menu est cette fois-ci constitué de poulet et de paneer tikka, de curry de pommes de terre et de paneer en sauce. Après ce repas, nous retournons à l’hôtel pour une après-midi de repos près de la piscine. J’essaie désespérément de joindre mon papa dont c’est l’anniversaire aujourd’hui. Mais son téléphone est mal raccroché et je devrai abandonner, ce qui me met d’humeur un peu triste.

578-India-Jaisalmer

Plus personne n’a envie de sortir le soir et nous mangeons au restaurant de l’hôtel, un menu similaire à celui du midi, suivi d’une assiette de fruits bien trop copieuse en dessert.

Plus de photos sur flickr.

Inde – Rajasthan: Manwar Desert Camp – Jaisalmer

Je me réveille en entendant les chants religieux hindous de Tej dans la tente voisine après une excellente nuit. Le soleil n’est pas encore très haut dans le ciel et la lumière est belle ce matin, pendant que je prends mon petit déjeuner. Mais c’est bientôt l’heure de retourner à la civilisation.

499-India-TharDesert

Le trajet est à nouveau fort long, environ 4 heures, et la route vers Jaisalmer est en partie en construction. Nous croisons des convois militaires et voyons les nombreux terrains d’exercices, avec notamment des lance-roquettes. C’est clair: le Pakistan est très proche. Et je n’ai jamais vu autant de matériel de l’armée.

En arrivant dans la ville de Jaisalmer, nous avons une belle vue sur le fort. L’hôtel Gorbandh Palace est situé un peu en dehors de la cité ancienne et ressemble à un palais de maharadja mais est en fait une construction moderne déjà un peu défraîchie. Ma chambre est cependant très propre mais pas spéciale du tout. Nous prenons le repas de midi puis, Tej nous propose de nous reposer près de la piscine en attendant que les températures baissent. Une base militaire est toute proche et de nombreux jets nous survolent à basse altitude pour atterrir sur des pistes qui se cachent très vite en sous-sol – paraît-il.

502-India-Jaisalmer

Nous repartons vers 16h45 pour une promenade dans la ville, d’abord dans le bazar. Mais le but premier est d’arriver à un point de vue en hauteur pour profiter du coucher de soleil. Le fort est superbe sous les lumières jaunissantes et rougissantes du soir. L’ambiance est cependant troublée par un enfant mendiant qui chante à tue-tête une version très fausse de « Frères Jacques » et nous fuyons.

512-India-Jaisalmer

510-India-Jaisalmer

513-India-Jaisalmer

515-India-Jaisalmer

517-India-Jaisalmer

518-India-Jaisalmer

519-India-Jaisalmer

521-India-Jaisalmer

Nous retraversons une partie de la ville à pied pour aller manger dans un restaurant dont la terrasse offre une très belle vue sur le palais du maharadja. Parmi les plats, je me délecte tout particulièrement du curry à l’œuf et du curry d’aubergines. Une promenade digestive de 30 minutes nous ramène à l’hôtel. Cela fait un bien fou mais dans le noir, c’est un peu périlleux  d’éviter les crasses et bouses de vache. Une fois dans ma chambre, je suis rattrapée par la fatigue et m’endors sans tarder.

523-India-Jaisalmer