Indonésie: Sanur – Denpasar (Bali) – Jakarta – Singapour – Amsterdam – Bruxelles

Après une mauvaise nuit à cause du nez bouché, il me reste juste assez de temps le matin pour boucler ma valise et traîner un peu. Le voyage du retour s’annonce bien long, avec différentes étapes avant Bruxelles: nous prenons l’avion à Denpasar jusque Jakarta. De là, un vol nous emmène à Amsterdam via Singapour, et puis, reste le saut de puce jusque Bruxelles. Rien de bien passionnant à raconter à part que l’airco de l’avion a soigné mon rhume et qu’à l’aéroport de Jakarta un petit Pikachu m’a fait de l’oeil…

Ce voyage a été magnifique et en très bonne compagnie. L’envie d’y retourner est toujours présente autant d’années après, parce que les paysages et la culture est si différente d’île en île. Amateurs de vieilles pierres, de traditions ou de nature, chacun y trouve pour son compte.

Indonésie: Ubud – Sanur (Bali)

Bali

Nous quittons Ubud pour une dernière journée de plage à Sanur, où nous nous installons à l’hôtel Radin Sanur, en bordure de plage et avec un grand jardin dans lequel sont éparpillés des pavillons avec les chambres. Je me promène un peu le long de la plage mais je sens aussi mon nez qui se bouche au fur et à mesure. L’effet de l’airco, sans aucun doute ! Evidemment, je n’ai pas pris de gouttes avec moi mais heureusement quelqu’un du groupe en a pour moi.

Bali

Le soir, l’agent local nous invite au restaurant pour un repas d’adieu et voulant s’excuser des quelques désagréments organisationnels, il propose de payer la note. Nous en profitons donc tous pour prendre le plat le plus cher de la carte, de la langouste. Malheureusement, mon nez bouché gâche la partie, je ne goûte plus rien…

Indonésie: Ubud (Bali)

Journée libre aujourd’hui, ce qui me panique un peu. Les projets des autres membres du groupe ne me tentent pas et je ne vais pas me coller à un couple et les déranger. Je me prépare donc un circuit à pied avec quelques points précis à visiter. Je me rends d’abord au plus loin, au musée Neka qui abrite pas mal d’œuvres de peintres balinais. Je me promène agréablement dans les différentes salles et profite du calme.

Bali

Après cette visite, je repasse par une maison d’artistes, puis par une librairie où je découvre une série de livres en français sur la culture asiatique, sur les récits de voyages notamment. Je les embarque, très heureuse de les avoir trouvés.

Bali

Je choisis un beau restaurant avec grand jardin pour mon repas de midi, où je passe une partie de mon temps le nez fourré dans mes livres pour ne pas me sentir trop gênée d’être toute seule. Oui, j’étais une grande timide (et je le suis encore, mais un peu moins quand même).

Je retourne finalement à l’hôtel où je profite du reste de l’après-midi à lire des bouquins dans une chaise longue, entre quelques plongeons dans la piscine, avec un délicieux smoothie aux fruits pour me désaltérer. Le soir, nous nous retrouvons en groupe pour dîner mais je retourne bien vite à l’hôtel, dérangée par un mal de ventre.

Indonésie: Ubud (Bali)

Bali

Bali

Bali

La journée sera consacrée aux environs d’Ubud. Nous la commençons à Batubalan par un spectacle de Barong, associant danses mais aussi épisodes de transe, où les hommes s’enfoncent des sabres dans le corps. Entendre du gamelan en live est toujours une belle expérience et les rythmes effrénés des gongs et métallophones réveillent !

Bali

Bali

Nous allons ensuite à la grotte de Goa Gajah, un ensemble datant probablement du 11e siècle. L’ouverture de la grotte est finement sculptée et représente la bouche gigantesque d’un démon. L’avant est occupé par plusieurs bassins également ornés de belles sculptures.

Bali

Nous nous arrêtons ensuite à Yeh Pulu, une falaise sculptée au milieu des rizières. L’ensemble date de la fin du 14e siècle et représente notamment l’éléphant Ganesh.

Bali

Bali

Bali

Bali

Les temples de Pejeng sont l’étape suivante mais ce seront finalement les combats de coqs qui retiendront plus mon attention (et celle de mon appareil photo). Activité masculine par essence, je fais un peu tache parmi tous ces hommes qui crient, parient, encouragent leur animal préféré.

Bali

Bali

Pour terminer la journée, nous visitons les autels de Gunung Kawi creusés dans la falaise. La vue des ces sculptures est assez fascinante mais la campagne environnante n’en est pas moins intéressante, avec les rizières d’un vert émeraude, les  rivières dans lesquelles les enfants se baignent et les feux brûlant les chaumes du riz.

Indonésie: Munduk – Ubud (Bali)

Bali

Cette nuit, j’ai eu moins froid: on m’avait fourni deux bonnes couvertures ! C’est avec regret que je quitte cet endroit enchanteur mais le voyage n’est pas encore fini et Bali a décidément de nombreux charmes. Nous passons près du lac Batur et admirons le grand volcan, le Gunung Batur, même si le temps gris rend la vue moins belle.

Bali

Bali

Bali

Bali

Bali

Bali

Bali

Bali

Nous nous promenons ensuite au village de Bangli, une ancienne capitale de l’île. L’endroit est très plaisant, avec ses temples, ses rues pavées et les enfants qui jouent au cerf-volant. Une cérémonie se prépare au temple et nous allons y jeter un coup d’oeil. A nouveau, il y a profusion de couleurs, celles des offrandes mais aussi celles des vêtements des hommes et femmes.

Bali

Pour le dîner, nous nous arrêtons à Gianyar où nous dégustons du cochon de lait. Nous nous arrêtons encore à Mas où nous visitons les ateliers et échoppes de sculptures sur bois. Cela va du petit bibelot à des portes de maisons de grandes dimensions.

La fin de l’étape est à Ubud où nous logeons à l’hôtel Champlung Sari, un très bel endroit assez central avec jardin exotique et piscine.

Indonésie: Munduk et environs (Bali)

Bali

Le matin, nous découvrons le village de Munduk et ses alentours. Nous croisons des musiciens, l’un avec un gamelan en bambou, l’autre avec une flûte. Nous passons aussi par un endroit où est séché le café. Nous nous promenons ensuite dans les rizières et les champs jusqu’à une très belle cascade.

Bali

Bali

Bali

Lorsque nous partons en minibus pour la suite des visites, nous tombons par hasard sur une cérémonie de crémation traditionnelle. Difficile de ne pas se sentir voyeur en ces circonstances, mais les couleurs et les musiques sont dépaysantes. Les invités ont préparé des offrandes diverses et cela ressemble plus à une fête qu’à un événement triste.

Bali

Bali

Bali

Bali

Nous mangeons à Seririt dans un warung, une sorte de gargote familiale et locale avant de repartir vers Lovina Beach au nord de l’île. Nous longeons la côte jusqu’à Singaraja puis Sangsit où nous visitons le pura Beji, un très joli temple en style balinais, en l’honneur de la déesse Dewi Sri qui protège les rizières irriguées.

Bali

Bali

A Kubutambahan, c’est le pura Maduwe Karang que nous visitons. Ce temple est également dédié aux esprits veillant sur l’agriculture. C’est un des plus beaux du nord de l’île, notamment pour ses panneaux sculptés.

Bali

Bali

Nous passons ensuite par les sources chaudes de Banjar où des nagas crachent l’eau dans trois bassins à des niveaux différents. Nous terminons cette longue journée de visites par un spectacle de danses traditionnelles legong. La finesse et la précision des mouvements des danseuses est assez fascinante.

Bali

Indonésie: Kuta – Munduk (Bali)

Les quelques jours qui viennent sont consacrés à la visite de Bali, l’île des dieux, comme elle est souvent décrite. Nous éviterons en grande partie les lieux hautement touristiques et sans âme pour découvrir la culture balinaise plus en profondeur. La première visite de la journée est celle du temple royal de Mengwi, avec ses tours aux toits de chaume superposés si typiques de la région.

Bali

Bali

Nous nous arrêtons ensuite en route pour observer la nature et les travaux dans les champs, dans les rizières.

Bali

Bali

L’étape suivante est le lac Bedugul, situé dans l’air plus frais des montagnes du centre de l’île. Au milieu de l’eau se trouve le temple de Pura Ulun Danu Bratan. La vue est assez exceptionnelle, empreinte de mysticisme, avec la brume qui entoure les tours et les reflets verts des plantes aquatiques.

Bali

Bali

Le soir, nous arrivons à Munduk où nous logeons dans un hôtel très ancré dans la communauté locale, où les greniers à riz ont été transformés en pavillons avec les chambres des hôtes. L’endroit est féerique, loin de tout et les nuits remplies des bruits de la nature environnante. Par contre, il fait froid la nuit et je mets pulls et chaussettes pour avoir un peu plus chaud.