Inde – Rajasthan: Jodhpur – Bhenswara

L’hôtel est apparemment très proche d’une voie ferrée et de la gare de Jodhpur parce que je me réveille avec le bruit des trains. Conformément au standing de l’hôtel, le petit-déjeuner est très varié et délicieux. Je ne sais que choisir et me régale de plein de choses différentes.

Je me prépare bien à temps et arrive à l’entrée de l’hôtel avant l’heure du rendez-vous et pour mon plus grand bonheur, le magasin est ouvert. J’achète, après avoir marchandé un peu pour la forme, le magnifique collier vu le soir avant. En style traditionnel, il est serti pierres semi-précieuses jaune pâle – le vendeur me dit que ce sont des topazes mais cela pourrait aussi être de la citrine. Peu m’importe, je suis très heureuse de mon achat. Depuis que je suis rentrée, je l’ai déjà porté plusieurs fois et il provoque toujours l’admiration.

Ce matin, nous visitons le Mehrangarh Fort de Jodhpur. Nous arrivons un peu avant l’ouverture et il faut attendre un moment, mais au moins, il n’y a pas trop de monde. Cette fois-ci, Tej nous propose des audio-guides et cela nous change du guide humain. Le palais est impressionnant, perché sur un rocher. Une fois à l’intérieur de l’enceinte, sur laquelle s’ouvrent des portes immense, il émerveille par sa splendeur et la finesse des sculptures et décorations (j’ai l’impression que je commence à me répéter !).

602-India-Jodhpur

604-India-Jodhpur

607-India-Jodhpur

613-India-Jodhpur

618-India-Jodhpur

622-India-Jodhpur

617-India-Jodhpur

Quand nous ressortons du palais, nous croisons un groupe de figurants pour le film qui est tourné sur place. Ils se laissent sans problème prendre au jeu de la photo.

626-India-Jodhpur

J’avais lu dans mon guide qu’il existait un beau jardin juste à côté et je demande à le visiter. Tandis qu’une partie du groupe prend un rafraîchissement au joli café qui le surplombe, Jane et moi partons à la découverte du site. Il est en style arabe, entouré d’un mur et divisé en grands parterres rectangulaires, eux-mêmes divisés en carrés. Chacun de ceux-ci est planté de variétés différentes: fleurs et plantes aromatiques essentiellement. C’est le genre d’endroits qui me plaît et du coup, j’aimerais en connaître plus sur l’histoire de ce type de jardins et de leur histoire.

628-India-Jodhpur

627-India-Jodhpur

633-India-Jodhpur

Pour le repas du midi, c’est street food: Tej a acheté des samosas et des lassis auprès de vendeurs très populaires et reconnus pour leur qualité. Nous les mangeons dans le minibus, ce qui n’est pas des plus agréables mais c’est une manière de ne pas perdre de temps. La route vers Ahore et Bhenswara est longue et nous y arrivons en fin d’après-midi, après avoir dépassé de nombreux chameaux et des troupeaux de moutons guidés par des bergers.

Nous logeons au Ravla, la demeure du chef local, qui a été transformée en hôtel. L’endroit est un vrai dédale, avec plusieurs bâtiments qui s’embriquent, construits autour de cours intérieures. Ma chambre est immense mais je ne m’y sens pas tout à fait à l’aise: le lit est en face de la porte alors qu’il a assez d’espace pour le mettre plus loin. C’est joliment décoré mais cela manque un peu de confort comme un frigo, une bouilloire, de l’air conditionné ne datant pas de Mathusalem… et même le lit est fort dur. Quant au wifi, il est quasi inexistant, même dans les parties communes de l’hôtel.

637-India-Bhenswara

643-India-Bhenswara

634-India-Bhenswara

638-India-Bhenswara

Nous sommes accueillis par le neveu du propriétaire, très rapidement rebaptisé « eye candy ». Il est vrai que c’est un bel homme, mais il semble aussi très arrogant et peu intéressé par son métier.

Je lis un peu près de la piscine, puis c’est l’heure de l’apéro, une bière, avec un peu de musique locale mais elle n’est pas aussi bonne que dans le camp du désert. Le repas, quant à lui, est sans goût. Je retourne à ma chambre et tente de lire malgré les coupures d’électricité récurrentes. A partir de maintenant, le programme est moins chargé et je pourrai me reposer un peu.

Plus de photos de Jodhpur (les deux jours) sur flickr.

Inde – Rajasthan: Jaisalmer – Jodhpur

La nuit a été agitée, sans raison, et j’ai fait des rêves bizarres. Je déjeune léger, juste des toasts, parce que je sais que six heures de route nous attendent, d’abord par la même voie qu’il y a deux jours – avec convois militaires – puis nous sortons du désert du Thar pour retrouver un paysage plus vert.

Nous nous arrêtons en chemin dans un restaurant au bord de la route, très vite envahi par plusieurs cars d’adolescentes mais elles ne s’aventurent que peu dans le jardin où nous mangeons un menu un peu bizarre: soupe, pakoras et frites. Je pense que Tej ne faisait pas confiance à nos estomacs pour digérer la nourriture locale.

Nous arrivons finalement vers 15 heures à Jodhpur et nous n’allons pas à l’hôtel prévu dans le programme, mais à l’Ajit Bhawan qui est bien plus luxueux mais situé hors du centre. La chambre a l’air sombre sur les photos mais elle est grande et aérée, et possède le lit le plus confortable de tout le voyage. J’arrive enfin à joindre mon papa et à lui souhaiter un bon anniversaire. Puis, je m’installe un moment en bord de piscine avec mon livre.

580-India-Jodhpur

583-India-Jodhpur

En fin d’après-midi, nous partons à la découverte du bazar où se croisent piétons et motos dans le plus grand des chaos. La grande tour de l’horloge est au centre d’un dédale de ruelles envahies par diverses échoppes vendant des produits de tous genres: chaussures, casseroles, légumes, riz… Il y a du monde et les gens se bousculent; j’ai surtout du mal avec les motos qui veulent à tout prix passer. Mais c’est toujours intéressant de se promener dans les marchés et de voir ce qui se vend. A cause de la foule, j’ai préféré laisser mon appareil photo dans mon sac et j’ai pris quelques photos à l’iPhone.

592-India-Jodhpur

593-India-Jodhpur

591-India-Jodhpur

Nous rejoignons le magasin d’épices MV Spices qui est cité dans tous les guides. Et en effet, l’accueil est chaleureux, avec du thé et une démonstration de l’utilisation des produits. J’en profite pour acheter quelques épices plus rares ou plus difficiles à trouver en Belgique.

595-India-Jodhpur

Nous rejoignons ensuite l’hôtel où nous aurions dû loger et le restaurant attenant, Indique. Le toit possède une grande terrasse et la vue est superbe dans toutes les directions. Tej commande de délicieuses grillades, avec oignons et pickles puis un curry de légumes, du dhal brun et du laal mas (le ragoût de mouton local). Les chauves-souris dorment dans l’arbre voisin et un feu d’artifice illumine le fort tout proche.

599-India-Jodhpur

598-India-Jodhpur

Pour rentrer nous prenons un tuk-tuk. Je suis accompagnée par Connie et Jane et très vite nous commençons à paniquer: le chauffeur nous emmène dans un dédale de ruelles toutes plus sombres les unes que les autres alors qu’il y a une grand route directe. Mais nous arrivons bien à bon port…

Je passe encore un moment dans le magasin de l’hôtel et j’y vois un joli collier mais je le trouve un peu cher. Et puis, en ai-je vraiment besoin ? Je retourne à ma chambre sans l’acheter mais l’affaire me poursuit. Je me dis que si le magasin est ouvert demain matin tôt, je l’achèterai – sauf qu’apparemment, j’ai peu de chances: il n’ouvre qu’à 10 heures. C’est la vie !