Chine: Guilin – Hangzhou

Le matin, nous allons à la colline de Fubo Shan, la colline qui arrête les vagues. Il n’y a pas grand chose à voir, le temps est couvert et j’ai une crampe au mollet, je ne peux donc pas participer à l’escalade.

Guilin

Ensuite, nous passons à la Grotte de la Perle Restituée.

Nous prenons à nouveau l’avion, pour Hangzhou cette fois-ci, et démarrons de suite les visites, sous la pluie malheureusement. Nous commençons par la Pagode des Six Harmonies, une reconstitution genre mini-Europe de différentes pagodes de Chine.

Hangzhou

Hangzhou

Hangzhou

Nous allons ensuite dans une plantation de thé où nous pouvons goûter le délicat breuvage de Longjing. Les feuilles sont séchées et roulées à la main et cela forme un thé d’excellente qualité. C’est un peu cher mais j’achète quand même une boîte. Les théières sont aussi très jolies mais nous n’avons pas le temps de choisir.

Hangzhou

Le soir, nous recevons lors du souper, un thé aux fleurs de chrysanthèmes qui a un goût de haricots.

Chine: Xian – Guilin

Yangshuo

Ce matin, nous nous levons très tôt pour prendre l’avion vers Guilin, dans le sud du pays. C’est dommage, j’aurais bien aimé avoir une matinée libre. A Guilin, la route serpente entre les rizières et les collines, la chaleur est humide. Cela ressemble aux paysages du Vietnam, et en effet, géographiquement, il s’agit d’une même zone qui s’étend sur 1000 kilomètres.

Yangshuo

Yangshuo

Nous embarquons sur un bateau pour faire une croisière sur la rivière Li à partir de Yangshao. Un repas est prévu à bord. Je n’arrive pas à m’émerveiller, je trouve que la baie d’Halong terrestre est bien plus belle: les collines sont plus rapprochées, créant des jeux d’ombres… et les bateaux sont de simples barques, ce qui rajoute au côté serein et bucolique.

Yangshuo

Yangshuo

L’ambiance du groupe n’est pas au beau fixe: l’accompagnateur belge, Jaak, est quelqu’un d’autoritaire, pas diplomate pour un sou, avare, qui provoque au moins une discussion par jour. Il me gâche mon voyage et dorénavant, je décide de m’asseoir le plus loin possible de lui dans le car pour ne plus l’entendre pérorer. Il est censé faire des commentaires en néerlandais et en français, mais ses traductions sont mauvaises et ses commentaires en néerlandais contiennent de nombreux éléments racistes, paternalistes et condescendants. Je me demande pourquoi il voyage s’il ne supporte pas que les autres soient différents.

Le soir, on nous sert pour la première fois des dim sum, ça nous change ! Cependant, les repas se suivent et se ressemblent, nous recevons tous les jours la même chose, midi et soir et il n’y a pas d’échappatoire possible, d’autant plus que les hôtels sont souvent situés hors du centre des villes.