Heart of Cambodia: Kampot – Bokor (Cambodge)

J’aime beaucoup les endroits laissés à l’abandon et le Bokor en est un. Les Français y avaient construit au début du 20e siècle une station d’altitude (1000m) avec casino et hôtel de luxe. Deux pick-up viennent nous chercher au guesthouse et nous emmènent via une route qui jadis était goudronnée, mais où les nids de poules (ou même d’éléphants) forment aujourd’hui l’essentiel du parcours. La paysage est magnifique, au milieu de la végétation mais le trajet est rude. (La route a d’ailleurs été fermée pendant un moment – je ne sais pas si elle est accessible aujourd’hui).

096-Cambodia-Bokor

097-Cambodia-Bokor

098-Cambodia-Bokor

Nous arrivons enfin au sommet après deux heures de cahotements. Premier arrêt à l’ancienne maison de Norodom Sihanouk, complètement envahie par la végétation et dont les murs sont couverts d’un genre de mousse orange (comme tous les autres bâtiments d’ailleurs). De là, nous partons pour une petite ballade dans les broussailles, rien de très passionnant mais de quoi se dégourdir les jambes. diane n’accompagne pas, ayant une douleur au pied. Il en profite pour essayer de discuter avec le chauffeur du pick-up qui connait trois mots d’anglais mais veut en apprendre plus. A force de dessins dans le sable, ils s’apprennent mutuellement de nouveaux mots en khmer et anglais !

099-Cambodia-Bokor

100-Cambodia-Bokor

Un peu plus loin se trouve un grand plateau dégagé, avec juste des herbes folles. La température est agréable, avec une fraîcheur bienvenue. Nous passons le long de diverses anciennes villas et de l’église catholique dont les murs sont couverts de graffitis, notamment dessinés par les Khmers Rouges qui ont longtemps défendu la colline.

101-Cambodia-Bokor

102-Cambodia-Bokor

Nous nous rapprochons du bâtiment principal, le Bokor Palace, hôtel de luxe et casino qui aurait pu sortir de The Shining ! L’ambiance est vraiment bizarre, fantomatique, la brume se lève par moments. Nous pique-niquons à ses abords avant de visiter ses moindres recoins. Au loin, un château d’eau tout droit sorti d’un film de science fiction. De l’autre côté, la vue sur la côte est magnifique.

103-Cambodia-Bokor

104-Cambodia-Bokor

105-Cambodia-Bokor

106-Cambodia-Bokor

Après cette magnifique visite, la route du retour est longue et éprouvante. Nous arrivons à Kampot au coucher du soleil et nous ne verrons donc jamais vraiment la petite ville de plein jour. Nous passons la soirée à boire des bières en discutant avec Leon de plein de sujets différents, au son des criquets et autres animaux nocturnes. Encore une nuit avec une sensation de bout du monde.

107-Cambodia-Bokor