Andalousie (2021): Grenade

Vendredi 8 octobre 2021

Le petit-déjeuner se fait par shifts, ce qui est un peu ennuyeux, mais pas la fin du monde non plus. Il est très varié et délicieux, tout en étant fort classique. Aujourd’hui, c’est le jour tant attendu: je vais visiter l’Alhambra. J’avais réservé mon ticket bien à l’avance (mais à cause du Covid, il restait des tickets quelques jours avant, voire le jour même) et je n’ai pas très loin à aller vu que mon hôtel se trouve en face. Cependant, il y a deux entrées et la réceptionniste me dirige de suite vers la bonne, ce qui est un gain de temps énorme au vu de la distance entre les deux. Je me mets donc la file pour entrer au palais des Nasrides – avec une belle vue sur la région, et s’il y a une certaine souplesse, c’est quand même bien réglementé au point de vue de l’heure d’entrée.

182-Andalusia-Granada

A vrai dire, je n’avais pas trop lu au sujet de l’Alhambra avant aujourd’hui, et c’est avec un enchantement certain que je découvre ce palais (en fait je m’étais focalisée sur la photo du jardin qu’on voit partout). Par contre, la foule est assez dérangeante, parce qu’elle n’est pas dans un grand mouvement fluide. Non, tout le monde veut faire des selfies partout et bloque les passages. Je tique en particulier sur deux jeunes filles qui se sont habillées (dénudées ?) exprès pour l’occasion et qui s’arrêtent partout pour la photo.

189-Andalusia-Granada
193-Andalusia-Granada
185-Andalusia-Granada

Je m’extasie devant la finesse des sculptures et des motifs, qui ressemblent à de la dentelle, passant d’une pièce à l’autre, d’un patio à l’autre. Il y a de nombreux endroits qui valent le détour, et puis ces endroits où il faut faire la photo type, comme le reflet du bâtiment dans l’eau du bassin. C’est un peu compliqué avec tout ce monde et je me sens parfois un peu frustrée. Mais en même temps, la visite de ce palais ne fait qu’animer encore plus mon envie d’en voir d’autres, dans d’autres pays. Je me rends compte que j’ai visité les extrêmes du monde arabe: l’Andalousie et l’Inde (ces palais au Rajasthan…), mais pas grand-chose au milieu (quelques jours à Istanbul, deux semaines en Ouzbékistan quand j’étais adolescente).

196-Andalusia-Granada
194-Andalusia-Granada
205-Andalusia-Granada

Après tous ces émerveillements, je suis impatiente de visiter les jardins qui sont censés être le clou de mon voyage. Un long chemin me mène vers l’autre côté de l’Alhambra, au travers d’une végétation variée mais sans trop de choses pour attirer mon regard. Il fait beau et je profite de l’ambiance, surtout que la foule est un peu plus éparpillée.

211-Andalusia-Granada
214-Andalusia-Granada
216-Andalusia-Granada

De l’autre côté donc, il y a encore des constructions, plus réduites – le Généralife -, et des jardins, dont les plus célèbres. Vous voyez certainement celui avec les jets d’eau, pris des milliers de fois en photo. J’ai failli passer à côté. Enfin non, je l’ai bien visité, mais je l’imaginais bien plus grand, et surtout, il est quasi impossible de faire une photo convenable, la foule me talonnant n’a pas aidé. Un peu abasourdie par cette immense déception, je me suis assez vite retrouvée à la sortie, me rendant compte que je n’avais pas vraiment profité de l’endroit que j’attendais tellement de visiter. Voilà ce qui se passe quand les attentes sont trop grandes, et que le site n’est pas tout à fait à la hauteur. Cela ne sa passe pas toujours comme ça heureusement: le Taj Mahal à Agra par exemple reste impressionnant malgré sa popularité.

224-Andalusia-Granada
217-Andalusia-Granada
223-Andalusia-Granada

J’avais prévu une grande partie de ma journée pour visiter l’Alhambra, et là, il n’est pas encore midi et j’ai vu l’essentiel. Je visite encore le palais de Charles Quint qui fait bien pâle figure à côté de l’art arabo-andalou, même s’il est imposant. Et un peu plus loin, je grimpe sur les murailles de l’Alcazaba qui offrent un très beau panorama sur la ville et les collines environnantes.

233-Andalusia-Granada
229-Andalusia-Granada
237-Andalusia-Granada

J’ai faim, et il y a quelques restaurants autour du site, mais dans celui que je sélectionne, je suis assez rudement renvoyée avec comme commentaire « complet ». Je ne sais pas trop quoi faire du reste de ma journée et je retourne me poser un moment à l’hôtel, ce qui me permet de remettre mes idées en place et de concocter un plan pour le reste de la journée. Il y a un autre jardin tout près, mais ses horaires d’ouverture sont encore selon le modèle estival et je dois attendre jusque 18h (ça me frustre un peu, je dois dire).

Je décide donc de descendre vers la ville basse pour trouver un des restaurants conseillés par la réceptionniste d’hier. La promenade est très agréable: je descends des dizaines d’escaliers le long de jolies maisons andalouses qui resplendissent au soleil. Je ne m’attarde pas trop, je prendrai des photos au retour. Voilà le restaurant, l’Asador de Castillo. La terrasse est pleine et donc je m’aventure à l’intérieur. On m’installe dans une partie très chic, avec des tables recouvertes de nappes en tissu et des familles qui ont l’air de fêter l’un ou l’autre événement. Je me sens un peu mal à l’aise, aussi parce que le service est relativement froid. Mais la carte me parle et je commande une entrecôte grillée accompagnée de légumes et un verre de vin (ce qui n’était pas spécialement la meilleure idée du monde en milieu de journée mais tant pis). On me sert une assiette gigantesque, et c’est délicieux. Je savoure cette viande tendre et juteuse, cuite à perfection au feu de bois. Le bonheur (ou presque, le cadre m’intimide toujours un peu).

243-Andalusia-Granada
246-Andalusia-Granada
245-Andalusia-Granada

Largement repue, je prends le chemin du retour. Il faut bien remonter toutes ces marches maintenant. C’est vrai, j’aurais pu prendre le minibus mais j’applique ma technique habituelle pour les montées: faire plein de photos toutes les dix marches, surtout que je n’en avais pas fait à l’aller.

249-Andalusia-Granada
251-Andalusia-Granada
248-Andalusia-Granada

Après une nouvelle pause à l’hôtel, il est enfin 18h et je me rends donc vers les jardins de Carmen de los Martires, situés non loin. Et là, c’est la bonheur total. Un petit palais du 19e siècle est entourés de jardins aux styles différents: un jardin français baroque avec une belle statue de Neptune, un jardin à l’anglaise, un jardin tropical avec des palmiers et une fontaine en son centre, un petit lac avec une fausse tour médiévale en ruine, et bien d’autres choses encore.

270-Andalusia-Granada
268-Andalusia-Granada
267-Andalusia-Granada

Des paons se promènent librement, et il y a peu de monde ce qui fait du bien après le bain de foule de la matinée. Ma journée se termine sur une note positive après ma demi-déception du matin quant aux jardins de Généralife.

269-Andalusia-Granada
258-Andalusia-Granada
262-Andalusia-Granada

Je rentre à l’hôtel et profite encore de la terrasse pendant un moment avec un gin tonic. Je n’ai plus vraiment faim après le repas tardif de milieu d’après-midi. Je me dis que cette tactique est finalement assez intéressante pour l’Espagne et ça me permet d’éviter les gros repas d’après 20 heures, à la mode espagnole. (Evidemment, ça ne fonctionnera pas à chaque fois).

Distance parcourue: 20 162 pas ou 15,1km, et 27 étages.

Comme toujours, il y a plus de photos sur flickr.

2 réflexions sur “Andalousie (2021): Grenade

    1. Merci ! c’est une très belle région – mon seul conseil: y aller à la mi-saison quand il ne fait pas trop chaud, voire même en hiver.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.