Pays-Bas: préambule

En rentrant de Madère fin février, j’ai commencé à réfléchir à mes prochaines destinations. Je me disais qu’avant des vacances plus longues en fin d’année, un citytrip serait bien agréable mais je ne voulais pas partir longtemps pour cause de travaux prévus cet été dans ma maison. Prendre l’avion me semblait un transport qui fait perdre pas mal de temps, j’ai donc réfléchi aux destinations accessibles en train. Par hasard, j’ai vu une publicité pour une exposition de Yayoi Kusama au Musée Voorlinden près de la Haye (Den Haag) et  j’ai choisi cette ville comme destination pour y passer quelques jours.

J’ai acheté mes tickets de train fin avril, préférant le train « lent » au Thalys. Il y a de toutes façons une escale à Breda ou Rotterdam, et le train normal ne met que 20 minutes de plus. Les places ne sont pas réservées et le ticket est valable pour n’importe quel départ pendant la journée. Ce n’est pas excessivement cher: 51€ pour un aller-retour.

Pour l’hôtel, je me suis tournée comme souvent vers booking.com et j’ai longtemps hésité. Le bâtiment historique l’a emporté sur le bâtiment moderne, même si le prix était plus élevé. J’en parlerai au cours des billets suivants. J’ai acheté le Lonely Planet en version numérique et créé une google map avec les adresses principales qui m’intéressaient à La Haye, Delft et Leiden, deux villes très proches (je n’ai finalement pas été à Leiden).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.