Madère: Monte

Mercredi 20 février 2019

Mardi est une journée intermédiaire: j’ai voyagé de Santo Antonio da Serra à Funchal, en taxi, pour rejoindre un grand hôtel de plage (j’en parlerai plus tard). J’ai fait une promenade en ville mais sans prendre de photos.

Mercredi matin, la météo est grise mais du soleil est prévu dans l’après-midi. Je décide de visiter le quartier de Monte, situé dans les hauteurs de Funchal. Un bus direct m’y amène mais je dois l’attendre une demi-heure. Le trajet est long et extrêmement tortueux, et parfois vertigineux. J’évite de regarder en contrebas à certains moments.

049-Madeira

Il fait frais dans les hauteurs et je frissonne, refermant mon imperméable et ajustant mon écharpe. Je commence par visiter l’église qui domine le paysage, un bâtiment aux deux tours blanches. En contrebas commence le circuit des traîneaux en osier, un moyen de transport local qui est devenu une attraction touristique.

052-Madeira

051-Madeira

Je rejoins le premier but de mon excursion, les jardins de Monte Palace, que je pénètre par une entrée peu fréquentée. Je suis tout de suite subjuguée par la luxuriance de la végétation, par les fougères arborescentes qui déploient leurs frondes, par les palmiers qui dominent, par des plantes plus discrètes au niveau du sol. Le jardin est construit en terrasses et à chaque étage, le décor change.

056-Madeira

058-Madeira

055-Madeira

Il y a un jardin d’orchidées, un jardin japonais qui me semble un peu artificiel après ceux vus au Japon mais très agréable à visiter quand même. Il y a le palais, un superbe bâtiment avec vue sur toute la vallée; il y a un jardin italien, une volière, des azulejos, des cycas, des azalées… Je suis tout simplement émerveillée.

063-Madeira

072-Madeira

074-Madeira

Le ticket d’entrée comprenait une dégustation de madère et je rejoins le petit bar. J’y prends en même temps un gâteau à la farine de riz, une spécialité locale, qui sera mon repas de midi. Je repas ensuite dans la direction opposée, pour rejoindre la sortie proche du téléphérique. Je compte bien surmonter la peur qui me poursuit depuis Miyajima au Japon. Je me concentre, sens que mon anxiété n’est pas trop présente, jette même de temps en temps des coups d’œil vers le bas. Je ne peux pas dire que j’étais tout à fait à l’aise mais je me sentais bien mieux qu’au Japon.

070-Madeira

079-Madeira

C’est de cette manière que j’arrive au Jardin Botanique de Funchal. Je suis déçue au départ, je ne retrouve pas la luxuriance du jardin de Monte Palace. L’endroit me semble un peu plus négligé, moins bien aménagé, trop disparate mais après un moment, je commence à apprécier sa beauté. Le soleil se montre enfin, la lumière est tout à fait différente et je m’installe sur un banc pour profiter du moment présent.

083-Madeira

088-Madeira

092-Madeira

Je reprends à nouveau le téléphérique, puis le second qui entame une descente vertigineuse vers Funchal, vers le bord de mer où je reprends le bus vers mon hôtel. C’était une journée bien remplie qui m’a permis de voir les attractions principales de la capitale de Madère, et qui correspondait à mon goût des jardins exotiques.

095-Madeira

Statistiques du jour: 14 370 pas – 10,8 km

Il y a bien plus de photos sur flickr.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.