Inde – Rajasthan: post-scriptum

Quand j’ai décidé d’aller en Inde, c’était en partie par manque d’inspiration, mais aussi parce que je voulais partir avec Wild Frontiers et que je souhaitais découvrir une autre facette de ce pays après mon voyage dans le sud en 1999. Je savais déjà que je voulais faire ce périple dans de bonnes conditions et je n’ai pas été déçue. Le choix des hôtels était très bon, voire tout simplement extraordinaire et j’ai adoré loger dans les divers palais et demeures anciennes.

Ce confort était bien nécessaire pour contrebalancer le bruit, la saleté et les foules indiennes. Dans les rues, on n’est jamais seul et tous les sens sont mis à l’épreuve. Le pire moment a sans doute été l’arrivée au Taj Mahal dans ce bus bondé et le monde qui grouillait de partout. Mais en même temps, j’ai été récompensée par la beauté du lieu – ce n’est pas pour rien que c’est une des merveilles du monde.

Les rues des villes mais aussi les campagnes sont sales, il y a les bouses de vache mais aussi des tas de détritus – même si ceci n’est pas un problème limité à l’Inde. La circulation peut être assez congestionnée et la pollution est omniprésente. Nous avons heureusement pu éviter le pire à Delhi – ce smog qui recouvre d’un voile gris toute la ville. Ces problèmes écologiques ont été abordés pendant nos conversations et nous avons appris qu’il y avait des choses qui se mettaient un place, comme la plantation d’arbres et arbustes dans le désert du Thar par exemple, mais le travail à réaliser est encore énorme.

La nourriture était en général bonne, voire excellente par moments, mais après trois semaines, cela manquait un peu de variété. Et surtout, même si les endroits où nous avons mangé étaient choisis avec soin, le manque d’hygiène a eu une influence sur ma digestion. Une fois de plus, ceci n’est pas spécifiquement lié à l’Inde: après plusieurs semaines dans un pays tropical, j’ai en général quelques soucis.

J’ai été choquée par la condition de la femme et la position toujours dominante de l’homme dans la société rajasthanie traditionnelle qui vit encore beaucoup dans le passé. J’espère que cela évoluera dans le futur mais je me doute bien qu’il faudra encore beaucoup de temps.

Mais tout n’est pas négatif, loin de là ! J’ai été émerveillée par la richesse de l’architecture, je ne m’attendais vraiment pas à toutes ces couleurs, à la finesse des sculptures, à l’opulence, même les plus petits villages se démarquent par des bâtiments très colorés, donnant un cachet certain à l’ensemble. Et puis il y a ces portes que je n’ai pas pu m’empêcher de photographier partout !

J’ai fait un très beau voyage dans une superbe région – sans doute que je n’y retournerai pas vu que le circuit était très complet – mais il me reste d’autres parties de l’Inde à visiter. Pas tout de suite – il faut toujours un peu de temps pour se remettre de ce pays !

Quant à Wild Frontiers, j’en suis très satisfaite même si je vais peut-être attendre d’être un tout petit peu plus âgée pour repartir avec cette agence. Mes compagnons de voyage étaient charmants mais les sujets de conversation étaient parfois un peu éloignés de mes intérêts et opinions. Tout dépendra de mes destinations futures.

Si ce récit vous a plu, laissez-moi un commentaire – cela me fait plaisir d’avoir votre retour. Parlez-moi par exemple de vos voyages: avez-vous été en Inde ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous des projets pour les prochains mois ? Racontez-moi !

Publicités

10 réflexions sur “Inde – Rajasthan: post-scriptum

  1. Comme tu le sais déjà, j’ai adoré ton récit de voyage ! Tu m’as fait rêver, tout simplement – et ce n’était pas gagné, car l’Inde ne m’attire (m’attirait, qui sait ?) pas vraiment.
    Pour cet été, j’ai envie d’aller qq jours à Rome, ville que je ne connais pas encore.
    Sinon, j’aimerais beaucoup aller au Japon. Et je vais d’ailleurs lire tes billets !
    Merci encore !

    • Merci de ta fidélité et de tous tes commentaires, j’apprécie vraiment.

      J’ai été à Rome, il y a longtemps et j’ai adoré, mais c’était un séjour un peu particulier: j’étais à l’université et je faisais des fouilles archéologiques pendant un mois à Ostia Antica – et le week-ends on partait visiter les environs.

      Le Japon, j’aimerais beaucoup y retourner 😉

  2. Comme à chacun de tes voyages, j’ai adoré tes comptes rendu si juste.
    Je pense te l’avoir déjà dit, l’Inde ne m’attire pas plus que ça: trop « d’agression » en tout genre (bruits, foule, odeurs, crasse,…). D’un autre côté, tes photos font réver!
    Pour en avoir discutté avec mon amis R. originaire de Dheli (et accessoirement mon ex avec qui je suis restée en excellent terme), je pense qu’en fait ce qu’il me faut c’est un voyage avec quelqu’un qui connait le pays et qui peut m’amener dans des endroits qui me plairont.
    Il est prévu qu’il se marie avec une amie d’enfance (Indienne elle aussi) d’ici quelques années (les « joies » des mariages plus ou moins arrangés, ou du moins pour lesquels les parents ont droits de décision), et nous avons prévu avec la bande d’amis d’y assister et de visiter le pays, on verra si ça me plait ou non…

    Mon dernier voyage, j’en suis revenue il y a moins de 3 jours: Road trip d’une 12aine de joursavec mes parents (en visite) dans l’Île du Sud de la Nouvelle-Zélande, et… J’ai détesté!
    Le pays est magnifique, et j’ai vu des choses incroyables (entre autre des formations géologiques à couper le souffle, des paysages fabuleux, une faune et une flore extravagante). Mais voyager avec mes parents a été extrèmement pénible, stressant et frustrant, et je n’en ai pas profité du tout!

    • Merci de m’avoir lue !
      Je pense que visiter l’Inde avec un Indien sera une expérience bien différente mais pas spécialement moins compliquée. Il s’étonnera peut-être de tes réactions, mais l’inverse est vrai aussi.

      Dommage pour ton road-trip – mais j’espère que cela te permettra de mieux cerner tes envies. Est-ce que c’est dû au fait que toi et tes parents voyagez différemment ?

  3. Je te lis encore et toujours depuis ces années 😉
    Ton récit de voyage était passionnant ! Vivement le prochain…
    Pour ma part, je suis partie 3 semaines en Birmanie fin 2017 avec mes parents pour fêter la fin d’une longue maladie qui nous aura pris pas mal d’énergie à tous les trois. Beaucoup de souvenirs merveilleux (quel pays !) mais, tout comme toi, après trois semaines de nourriture locale, je rêvais d’un bolo ! Et j’en avais ma claque des temples…
    Et mes projets futurs de voyage seront bien moindres : Barcelone, Stockholm et Lausanne pour y visiter des amis.
    Belle journée à toi,

    • Oh, merci !

      J’ai beaucoup aimé aussi la Birmanie, mais je ne me suis pas lassée des temples. Je n’ai été que 17 jours aussi.
      L’Europe, c’est très beau aussi, et il y a une possibilité que j’aille à Stockholm également.

      Belle journée !

  4. Bonjour,

    Merci pour ce récit de voyage très intéressant.
    Je suis déjà partie en Inde (dans le sud) mais je n’avais pas trop apprécié..trop de regards insistants, de bruit, de monde, de saleté.. j’avais vraiment été oppressée, surtout qu’on voyageait en routard avec sac à dos..
    On hésite à repartir dans le nord de l’Inde (je voudrais voir le taj mahal) mais dans des conditions différentes avec chauffeur et le projet reste vraiment très flou..

    • Je pense que les conditions dans lesquelles on voyage jouent beaucoup sur l’appréciation qu’on a du pays – et tout particulièrement pour l’Inde. Ce n’est donc pas une mauvaise idée de prévoir un peu plus de confort !
      Merci pour le commentaire !

  5. Merci pour ce récit ! J’aimerais visiter l’Inde un jour, peut-être en voyage de noces ? (Enfin pour l’instant, le mariage n’est pas un projet immédiat donc je m’emballe un peu 😀 )En tous cas, ton expérience – malgré la foule, la saleté … n’a fait que conforter mon envie d’y aller.
    Pour l’instant nous n’avons pas vraiment de projets, à part un saut de puce à Londres fin avril (c’est une ville que j’adore et mon cher et tendre l’a beaucoup aimée aussi, donc j’en profite !), et pour cet été, nous attendons de connaître mes dates de vacances (j’adorerais aller à Malte mais ça risque d’être compliqué) ; donc peut-être le Portugal, ou l’Italie !
    Voilà, tu sais tout 😉
    Et pour toi du coup, quels sont tes projets ?

    • Et merci de m’avoir lue !
      Ce sont de belles destinations aussi ! Je ne vais presque jamais à Londres, et pourtant c’est tout près avec l’Eurostar… Malte me tente aussi.
      Mes projets sont encore assez flous, mais il est bien possible que j’aille à Stockholm à la fin du printemps. Et puis un grand voyage en fin d’année mais cela dépendra en partie de la santé de mon papa.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.