Inde – Rajasthan: Nagaur – Manwar Desert Camp

Après une excellente nuit, le petit déjeuner ne déçoit pas non plus. C’est à la carte et je choisis des œufs accompagnés de pain et des fruits. Mais il faut déjà quitter cet endroit idyllique pour commencer de nouvelles aventures – et il y en aura aujourd’hui !

473-India-TharDesert

Nous empruntons d’abord une bonne route mais elles deviennent de plus en plus mauvaises, à une bande. Après quatre heures de trajet, je me sens vraiment fatiguée et quand nous arrivons au Manwar Resort pour le repas, je ne mange presque rien. Il fait trop chaud pour repartir tout de suite (les températures sont trop élevées pour la saison et tournent autour des 35° – pas que cela me dérange en fait) et j’en profite pour faire la sieste près de la piscine.

Nous sommes dans le désert du Thar qui est parsemé d’arbustes épineux et qui ne ressemble en rien aux larges étendues de sable du Sahara que j’ai vues sur les photos de mon papa. Nous avons d’ailleurs plaisanté sur le sujet en rentrant et il m’a dit que je n’avais pas vu le vrai désert.

482-India-TharDesert

Vers 15h30, des jeeps nous emmènent pour une visite de la région. Nous nous arrêtons d’abord auprès d’un forgeron qui a clairement déjà vu des touristes: il pose pour les photos après avoir enroulé son turban sur sa tête. C’est lui qui active le feu mais c’est une femme qui fait le travail lourd et difficile de façonnage du métal à l’aide d’une masse. Les enfants nous observent de loin.

474-India-TharDesert

475-India-TharDesert

Nous reprenons la jeep pour une séance de montagnes russes sur les dunes: la voiture tout-terrains monte au sommet puis se laisse quasiment glisser vers la bas, à un angle très abrupt. Je ne peux pas dire que je sois à l’aise et je ferme les yeux tout en me tenant très fort. Après quelques fois, cela va déjà un peu mieux et j’ose regarder ce qui se passe. Les émotions fortes et moi, cela ne fait pas bon ménage !

483-India-TharDesert

Nous nous arrêtons ensuite auprès d’une famille qui nous montre leur maison construite avec l’aide du gouvernement, située à côté des cases traditionnelles. Mais la star du moment est le bébé chèvre de quelques jours qui a encore du mal à se tenir sur ses pattes.

480-India-TharDesert

479-India-TharDesert

Les aventures de la journée ne sont pas encore terminées ! A peine arrivés au Manwar Desert Camp, nous rencontrons les dromadaires qui vont nous emmener en ballade. Je choisis Justin (aka Pintu) – Justin est le nom que Tej lui avait trouvé en plaisantant, Pintu est son vrai nom. Ce n’est pas le plus grand mais bien le meneur de la troupe, dirigé par le doyen des chameliers. L’embarquement est un peu rude mais ça va, je m’accroche. Et puis c’est parti. J’ai un peu de mal à me détendre mais je fais des efforts, tentant de prendre le rythme du chameau (insérer ici une chanson de Tinariwen).

487-India-TharDesert

Nous montons sur une grande dune où nous arrivons pour le coucher du soleil et où nous grignotons de minuscules prunes du désert (plus petites que des cerises). Il n’y a personne autour de nous, à part quelques enfants qui nous ont accompagnés et il fait très calme, très serein. Et puis c’est la descente de la dune. Je dois me tenir fort en arrière pour ne pas tomber et je m’agrippe tellement à la selle que j’en ai mal aux mains ! Et la descente de l’animal n’est pas moins folklorique ! Je garde malgré tout un bon souvenir de cette expérience mais je ne suis pas sûre que je vais la réitérer dans le futur.

488-India-TharDesert

490-India-TharDesert

De retour au camp, je découvre ma tente qui est très luxueuse: un grand lit et une salle de bain avec tout le confort moderne. La douche fait un bien fou après la poussière de la journée.

485-India-TharDesert

493-India-TharDesert

494-India-TharDesert

Je rejoins le groupe pour l’apéritif – il n’y a que deux autres touristes dans le camp ce soir – et nous profitons d’un concert de Manganyars, les musiciens itinérants du désert du Rajasthan. Leur performance est meilleure qu’à Gajner, moins touristique, et je me laisse entraîner par cette musique sous le ciel étoilé.

492-India-TharDesert

497-India-TharDesert

496-India-TharDesert

Nous prenons ensuite le repas mais je n’ai toujours pas très faim, ce qui n’est pas trop grave après les excès du jour précédent. Fatiguée par les aventures de la journée, je m’endors vers 9 heures.

 

Publicités

2 réflexions sur “Inde – Rajasthan: Nagaur – Manwar Desert Camp

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.