Inde – Rajasthan: préambule

J’ai longtemps hésité avant de choisir le Rajasthan comme destination. J’aime toujours autant l’Asie du Sud-Est ou le Japon mais je considérais qu’il était temps de découvrir une autre contrée du monde. Le Mexique ou le Pérou ont traversé mon esprit mais n’ont pas retenu mon attention cette année. Au final, c’est un peu le hasard qui a joué: je voulais participer à un voyage organisé par la compagnie anglaise Wild Frontiers l’année passée déjà – en Inde, d’ailleurs – mais le circuit avait été annulé et je suis partie au Sri Lanka. J’ai analysé les diverses propositions pour les mois d’octobre et de novembre, ainsi que leur durée. Je n’avais pas encore pris beaucoup de congés et je souhaitais partir trois semaines. Et c’est en grande partie cela qui a influencé mon choix: le Rajasthan Explorer comptait 23 jours. Une fois inscrite, je me suis longtemps demandée si j’avais fait le bon choix de partir aussi longtemps à cause de l’état de santé de mon papa. Je lui ai souvent exprimé mes doutes mais à chaque fois, il m’a assuré que cela lui faisait très plaisir que je voyage et que je devais absolument partir. Et une semaine avant que je ne parte, il a été déclaré guéri du cancer de la peau qui le poursuivait depuis six mois.

J’étais déjà allée en Inde, mais au sud, en janvier 1999. Le voyage m’avait beaucoup plu mais je savais déjà à ce moment-là que si je retournais dans ce pays, je le ferais dans de très bonnes conditions – l’Inde étant un pays « compliqué » (je reviendrai sur le sujet). Le circuit de Wild Frontiers est un peu différent de ceux d’autres compagnies parce qu’il privilégie le confort mais surtout des hôtels intéressants, souvent des bâtiments historiques plein de charme. De plus, il sort des sentiers battus en visitant des lieux peu connus et propose une approche des campagnes.

(via Wild Frontiers)

Toutes les photos des billets qui suivent ont été prises soit avec un Lumix GX80, équipé en général d’un objectif 12-32 mm (sauf pour les photos d’animaux où j’ai utilisé un 100-300 mm), soit avec un iPhone 7 (l’apparail photo natif ou avec l’app Hipstamatic).

Publicités

3 réflexions sur “Inde – Rajasthan: préambule

  1. Sincèrement ? Même pas ! J’étais vraiment dedans, j’ai cherché la suite en pensant que c’était après les explications d’ordre photographique. Mais oui, attendre quelques jours est dans mes cordes 😁

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.