Japon 2015: Tokyo – Kamakura – Tokyo

Grâce à l’excellente application Hyperdia (gratuite sur Android, gratuite les premiers 30 jours sur Apple), j’ai pu déterminer les heures de mes trains futurs, ce qui m’évitera d’attendre 40 minutes comme à Nikko. Pour Kamakura, j’attrape finalement le train précédant celui que j’avais noté. C’est un train de banlieue qui passe par Yokohama, pas extrêmement confortable, mais je suis assise. Je sors à la gare de Kita-Kamakura (juste avant la gare principale) pour pouvoir visiter les temples proches. Il y a toujours ce moment de flottement pour se repérer, mais parfois il suffit de suivre les nombreux touristes locaux.

091-Kamakura

Je commence par l’Engaku-ji, un très beau site avec des bâtiments en bois, érigé en 1282, mêlant le style chinois et l’austérité de l’architecture zen.

085-Kamakura

086-Kamakura

087-Kamakura

088-Kamakura

089-Kamakura

090-Kamakura

Kamakura

De l’autre côté de la voie se trouve le Tokei-ji, fondé en 1285, plus petit mais assez intéressant grâce à la configuration du site qui héberge un cimetière entre les arbres tout au fond. L’ambiance est assez spéciale, proche du recueillement s’il n’y avait pas un ouvrier ramassant des feuilles à la souffleuse à essence. Je n’ai pas noté le prix d’entrée de ces deux temples: j’ai pu les payer avec ma carte de transports Suica.

092-Kamakura

093-Kamakura

094-Kamakura

Kamakura

095-Kamakura

096-Kamakura

Kamakura

Je passe ensuite devant le temple de Jochi-ji mais ne le visite pas. Je trouve assez facilement la chemin de randonnée Daibutsu qui débute sur le côté du site. J’avais noté cette randonnée et avais vraiment envie d’en profiter, me faisant une idée tout à fait idyllique d’un sentier entre les temples. Très vite, des classes entières d’enfants me dépassent ou me croisent et je répète des dizaines de « hello » ou « konichiwa ».

097-Kamakura

098-Kamakura

A l’aire de repos, après avoir visité un petit sanctuaire, j’hésite: les explications ne sont pas extrêmement claires et je choisis finalement le chemin sans enfants. C’est calme et perdu dans les bois mais je ne vois jamais les embranchements dont parle mon guide pour me mener à d’autres temples. Il y a de beaux points de vue sur la région, jusqu’à la mer. Je vois par contre le chemin qui mène au Cafe Terrace Itsuki Garden et je crois comprendre que je peux juste boire un verre, pas manger. En fait, il fallait juste choisir et payer, puis rejoindre une table avec un petit cône comportant le ticket de ma commande. Je me sens un peu stupide de n’avoir rien compris mais l’endroit est très agréable, dans les bois et tout en terrasses.

099-Kamakura

100-Kamakura

101-Kamakura

Un peu reposée, je reprends ma route et arrive finalement au grand Bouddha si célèbre, le Daibatsu, envahi par les touristes et les enfants. Je ne profite pas vraiment de l’endroit. Je commence à comprendre que j’ai raté tous les temples que je voulais voir en route et je râle sur mes mauvaises décisions. Mais la journée n’est pas finie et j’ai encore un peu d’énergie.

Kamakura

Je suis les indications du gps et reviens plus ou moins sur mes pas mais par l’intérieur du village. Je trouve enfin le petit autel en honneur des renards, le Sasuke Inari-jinja, qui se trouve au bout d’une allée de torii oranges.

102-Kamakura

Kamakura

Kamakura

Kamakura

Kamakura

Kamakura

103-Kamakura

104-Kamakura

Kamakura

Kamakura

Kamakura

Kamakura

Plus loin, je vois le tunnel qui marque l’accès au Zeni-arai Benten, un temple dans un site assez spécial, entouré de collines et envahi par le fumée de l’encens. Les Japonais y lavent quelques billets de banque pour obtenir fortune et santé.

107-Kamakura

105-Kamakura

106-Kamakura

108-Kamakura

Je me dis que j’ai peut-être encore le temps de voir d’autres temples, notamment le Kencho-ji mais je suis déjà bien fatiguée et prends une série de mauvaises décisions. Sur la carte, cela n’a pas l’air loin si je reprends le chemin de randonnée et tourne à droite. Je me retrouve sur un chemin très isolé, de plus en plus étroit et je commence à paniquer, surtout que le soleil est déjà fort bas. Seul le gps me rassure en me disant que je vais dans la bonne direction. J’ai sans doute dû déranger quelques esprits de la forêt sur mon passage et réveillé les âmes enterrées dans les cimetières que j’ai croisés sur ma route mais je débouche finalement sur une rue, une vraie, avec des maisons. J’avoue qu’à la fin, je courrais presque… Revenue à la civilisation, j’abandonne tous mes plans de visite et je mets un certain temps à me calmer. Je rejoins la gare de Kamakura et grignote une crasse avant de reprendre le train, un peu serrée entre mes voisins.

109-Kamakura

110-Kamakura

111-Kamakura

A la gare de Tokyo, je m’achète un bento, trop fatiguée pour encore chercher un restaurant et sachant que je dois préparer ma valise pour mon départ à Kyoto le lendemain matin. Cette journée ne fut pas la meilleure du voyage même si en fin de compte, j’ai vu pas mal de choses. J’en voulais plus et j’ai été frustrée par mes mauvaises décisions. C’est certain, la prochaine fois, je retourne à Kamakura visiter d’autres temples et me promener un peu plus loin en bord de mer à Enoshima.

Publicités

3 réflexions sur “Japon 2015: Tokyo – Kamakura – Tokyo

  1. Ah mais on a hésité exactement au même endroit !
    Qu’est-ce qu’il est chouette, le Zeni-arai Benten 🙂 Ca m’a fait rire, de voir ce lavage d’argent !
    Et je compatis pour les mauvaises décisions, ça arrive à tout le monde mais c’est toujours frustrant.

    • Héhé !
      Lavage et séchage express, c’est ça le miracle de l’endroit !

      Oui, c’est frustrant mais ce n’est pas très grave en fin de compte. Et parfois ça débouche même sur de belles surprises.

  2. Pingback: Japon: Tokyo – Kamakura – Enoshima – Tokyo | suasaday

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.