Thaïlande: Prachuap Khiri Khan

Il y a une grosse explosion pendant la nuit et je me réveille en sursaut. Catherine n’a rien entendu et ne pourra pas me donner d’explications. J’ai un peu mal de tête ce matin, sans doute à cause des bières d’hier ! Il y encore plus de vent aujourd’hui et une journée à la plage s’annonce mal. Nous partons à vélo vers 10 heures pour nous arrêter de suite dans un café pour manger des crêpes et boire thé ou café. Nous discutons un peu avec d’autres expats.

Nous partons vers le nord, face au vent. J’ai un peu du mal à pédaler mais je m’en sors finalement. Nous nous arrêtons une première fois au joli guesthouse où a logé Catherine au début, en bord de rivière. J’arrive évidemment à me faire piquer par un moustique, malgré les couches de produit que j’avais appliqué.

Nous rejoignons Khao Ta Mong Lai, un village de pêcheurs à l’extrémité de la baie. Tous les bateaux sont ancrés là pour l’hiver, en attendant que les vents se calment. Il y a moyen d’escalader un peu les rochers, mais je dois arrêter assez vite pour cause de chaussures non adaptées. Et puis il y a plein de méchants cactus ! La vue est très jolie en tous cas.

383-BTPrachuap

381-BTPrachuap

380-BTPrachuap

382-BTPrachuap

Tout ces exercice et le mal de tête qui persiste encore un peu me rendent un peu nauséeuse. Nous mangeons à l’abri du vent mais toujours en vue de la mer: une soupe tom yum et du riz frit aux crevettes que nous partageons. Avec un coca pour moi, pour me remettre sur pied.

Nous continuons la route vers la baie suivante et le village d’Ao Noi. Il y a là un grand Bouddha couché mais il est dans une grotte, en hauteur. J’avoue que je n’ai pas le courage de monter jusque là, surtout que mes intestins grondent. Nous repartons vers Prachuap en longeant la plage, avec le vent dans le dos cette fois-ci, ce qui rend l’effort bien plus facile. Ces 12-15 kilomètres de vélo m’ont bien fatiguée et une douche rafraîchissante me fait un bien fou. Je m’endors même un moment.

384-BTPrachuap

385-BTPrachuap

Pour le repas, nous allons sur la place un peu plus loin. Tous les soirs, divers stands de nourriture s’y rassemblent, proposant des plats de street food. Je choisis quelque chose de simple: du poulet pané accompagné de riz. Juste ce qu’il me fallait. Nous buvons encore une bière en rentrant et à nouveau, il est tard quand nous allons dormir.

Publicités

2 réflexions sur “Thaïlande: Prachuap Khiri Khan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.