Thaïlande: Bangkok

Je me réveille tôt, vers 7h15, mais je traînasse au lit avant d’aller déjeuner. Le buffet est toujours aussi impressionnant et certains plats ont changé. Je prépare ma journée du lendemain en explorant le chemin jusqu’à la gare mais je réussis à tourner à droite trop vite et je dévie dans mon parcours. Rien de grave, mais du coup, c’est un peu plus long. Et comme le quartier de la gare est en plein travaux, cela ne facilite pas les trajets des piétons. J’achète mon ticket de train, comme ça je ne dois plus m’en préoccuper.

358-BTBangkok

Le soleil brille aujourd’hui, contrairement à hier, et j’ai moins d’entrain à cause de la chaleur. Je décide d’explorer Chinatown plus en profondeur. Depuis la gare, le Wat Traimit n’est pas très loin. Très touristique, il abrite le plus grand Bouddha en or massif.

359-BTBangkok

360-BTBangkok

Je passe ensuite tout près du portail marquant l’entrée de Chinatown sur Yaowarat Road. Puis près du temple de Thian Fa où un vieux monsieur m’aborde, curieux de mes origines. Je suis à nouveau invitée à entrer dans le temple.

361-BTBangkok

Je reprend Yaowarat Road, à la recherche de la jolie épicerie vieille de 70 ans aux lanternes vertes. Elle est décidément bien mieux aménagée que ses voisines qui vendent pourtant la même chose.

362-BTBangkok

Je traverse le vieux marché, entre les stands de nourritures diverses, de poisson, de fruits et je rejoins Sampeng Lane, une ruelle très étroite bordée de nombreux magasins. Je parcours toute sa longueur même si mon cheminement est assez lent: il y a beaucoup de monde et en largeur, il n’y a de la place que pour deux personnes. Ce rythme d’escargot me fatigue, malgré le fait qu’il y fait beaucoup moins chaud que lors de ma première visite. Beaucoup de boutiques ont en effet installé l’air conditionné. (La photo montre le début de l’allée, là où il n’y a pas encore beaucoup de monde).

363-BTBangkok

364-BTBangkok

Je retourne un moment dans les magasins de tissus mais je ne trouve plus rien qui me tente et je rejoins le parc de Romaneenart où je me repose un long moment. Il n’y a pas grand chose d’intéressant à y voir, mais au moins, c’est calme. Je me sens vraiment vidée et je suppose que ma longue promenade d’hier y est pour quelque chose. Je décide de retourner progressivement vers l’hôtel en choisissant des petites rues bucoliques aux bâtiments anciens, entrecoupées de klongs. Bangkok est vraiment une ville de contrastes !

365-BTBangkok

366-BTBangkok

Malgré tout, je me retrouve sur Charoen Krung Road, embouteillée et polluée. En tournant à gauche, je me retrouve à nouveau coincée dans un marché. J’avance au pas, peu intéressée par les marchandises très masculines: des outils, des boulons, des bouts de moteur… Je rejoins enfin le Wat Khanikaphon puis le temple chinois de Tai Hong Kong. C’est dimanche et beaucoup de fidèles habillés de blanc viennent honorer les dieux.

367-BTBangkok

368-BTBangkok

369-BTBangkok

Je n’ai plus le courage de chercher le Wat Mangkon Kamalawat que j’entrevois pourtant et je me retrouve à nouveau dans un marché ! Il y a des étals vendant des canards laqués, du poisson, divers condiments bizarres…

370-BTBangkok

371-BTBangkok

372-BTBangkok

Me retrouvant sur Yaowarat Road, je choisis le restaurant Hua Seng Hong, le genre de grand endroit très chinois où on prépare les plats en vitrine. La salle est bondée mais on me trouve une petite table. La serveuse peu souriante ne comprend qu’à moitié ma commande et me sert du thé au chrysanthème chaud au lieu de glacé et m’apporte un plat de dim sum en plus. Peu importe, c’est très bon et ça me fait une expérience de plus. Je ne sais juste pas comment manger le grand dim sum avec des baguettes et je fais un carnage. Mon voisin de table, un autre papy, m’aborde, posant les questions habituelles, mais sans s’imposer.

373-BTBangkok

374-BTBangkok

J’ai envie d’une bière mais le 7/11 n’en vend pas entre 14h et 17h et je ne vois pas d’autre magasin en vendant près de l’hôtel. Je bois donc un Sprite qui est dans mon frigo mais j’avais oublié combien c’était sucré. Je fais une sieste et je prends des notes pour ne pas oublier ce que j’ai fait pendant la journée. J’élabore aussi un plan pour la soirée.

Pleine d’une énergie retrouvée, je pars à la recherche du Samsara, un café-restaurant en bord de rivière où je pourrai admirer le coucher de soleil en mangeant quelque chose. Je mets un certain temps à le trouver, me perdant dans les sois encombrés de moteurs de voitures. Les mécaniciens me regardent passer – deux fois – ainsi que les soldats en bord de rivière – ce n’est juste pas le bon endroit. Finalement, je trouve le lieu mais c’est (encore ?) fermé. Dommage, mais au moins j’aurai essayé. Je retourne à l’hôtel et bois une bière sur la terrasse en critiquant intérieurement les touristes qui m’entourent. Un couple se commande un fût de plusieurs litres de bière, la fille n’est pas fort habillée, l’homme est en short et exhibe ses tatouages. Une autre fille n’est pas plus couverte; ce n’est pas parce qu’on superpose deux tops qu’on cache beaucoup. Ce manque de respect pour les coutumes locales m’énerve. J’observe aussi un couple français qui tente de choisir un taxi; aucun ne veut mettre son compteur et ils ne savent pas qu’ils doivent l’exiger ou chercher un autre véhicule.

Je vais m’acheter une autre bière pour la soirée et des réserves pour le trajet de train et je prends une douche rafraîchissante. Je prends ensuite à nouveau mon repas au Red Rose, espérant un meilleur choix. En fait, la viande de boeuf accompagnée d’une sauce au sésame est bien trop grasse et le tout est un peu bizarre.

J’ai du mal à dormir cette nuit, un mariage met de l’animation dans l’hôtel.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.