Birmanie: Ngwesaung – Yangon

Je n’ai pas bien dormi cette nuit mais je n’ai aucune explication: pas de bruit, pas trop d’alcool… Peut-être la fin du voyage en groupe qui se profile ?

Sachant que le trajet vers Yangon est long,  nous avons demandé à Moe Moe de partir tôt. Evidemment, le réveil à 5h45 n’est pas des plus aisés. Nous partons vers 7h45 et le chauffeur fonce, même dans les virages et sur la route cabossée. Je ne me sens pas trop bien mais je sais que la route quitte les collines après une heure. Nous nous arrêtons quelques fois pour des pauses pipi et rejoignons le Summit Parkview Hotel à Yangon après des embouteillages dans la ville. Nous refusons l’arrêt repas, préférant garder un peu de temps libre pour l’après-midi.

Je mange à l’hôtel avec Robyn: un sandwich au thon est le genre de repas qui me manque après un moment. Nous partons ensuite nous promener. La distance vers le centre n’a pas l’air si longue sur la carte mais il n’y a pas grand chose à voir sur ces longues avenues arborées. Quelques maisons coloniales délabrées et un hôpital. Nous passons devant la grande église de la Sainte-Trinité et rejoignons le marché de Bogoyoke. C’est assez chaotique et très touristique: il y a moyen d’y acheter tous les souvenirs vus en cours de route et il y a de nombreux bijoutiers. Nous rentrons vers l’hôtel, mettant plus de 35 minutes mais profitant de la promenade en cette fin d’après-midi.

313-BTYangon

314-BTYangon

Robyn me propose un verre de vin dans la chambre, puis nous rejoignons le bar pour la happy hour. J’enfile quatre gin tonic puis nous passons au restaurant où je mange des satés de poulet. Nous faisons nos adieux à Olga, et un peu après, je quitte Robyn qui dormira dans la chambre d’Olga, me laissant seule pour la dernière nuit (elle ne voulait pas me réveiller au petit matin lors de son départ).

Ce déménagement me fera passer plusieurs fois dans le couloir: j’y vois une femme en mini jupe et hauts talons faire le pied de grue, frappant à une porte. A mon retour, il y a une discussion animée avec un homme. Quand je repasse une troisième fois, il y a un attroupement: plusieurs personnes sont sorties de leur chambre et l’agent de sécurité remet de l’ordre. Une prostituée sans doute ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.