Birmanie: Lac Inle

Deuxième journée de découverte du lac Inle et de ses alentours. Le pêcheur Intha vu hier refait son show aujourd’hui quand nous passons près de lui. Un peu plus loin, le piroguier doit faire demi-tour, le canal qu’il voulait emprunter est fermé. Des jacinthes d’eau s’emmêlent dans son hélice et nous prenons du retard. Les autres piroguiers viennent d’ailleurs voir ce qui se passe. Nous prenons un autre canal pour finalement nous retrouver sur une petite rivière. Il y a de mini-barrages qui font un peu sauter le bateau mais rien de très dangereux.

233-BTInle

234-BTInle

235-BTInle

236-BTInle

237-BTInle

238-BTInle

239-BTInle

Nous débarquons à Indein, avec plein d’autres touristes que nous retrouvons au marché. Il y a des femmes de l’ethnie locale, les Pa-O, reconnaissables par leur couvre-chef (un genre de bout de tissu replié). Je prends plein de photos volées en tenant mon appareil devant mon ventre et en appuyant aléatoirement sur mon déclencheur. Cela donne beaucoup de photos ratées mais aussi quelques réussites.

240-BTInle

241-BTInle

242-BTInle

243-BTInle

244-BTInle

245-BTInle

Nous partons ensuite pour un premier « trek ». Je mets le mot entre guillemets parce que nous ne marcherons pas vraiment beaucoup, juste deux ballades d’une heure chacune, entrecoupées par le repas. La route en terre n’offre que peu d’ombre et il fait déjà assez chaud. Nous croisons les ruines d’Indein, des stupas anciens qui s’écroulent en partie; les vaches viennent y paître.

246-BTInle

247-BTInle

248-BTInle

249-BTInle

L’arrêt suivant est à l’école du village de Nadawnkya et nous recommençons les dons comme à Bagan. Les enfants, enthousiastes, chantent des chansons, les uns plus fort que les autres. Je trouve à nouveau que ça dure un peu longtemps, et nous sommes plusieurs à nous être mis à l’écart, sous un arbre. Nous nous promenons ensuite dans un village et entre les champs.

250-BTInle

251-BTInle

252-BTInle

253-BTInle

Le plus impressionnant reste à venir: au bout d’un chemin apparaît une forêt de stupas dorés, blancs ou en brique rouge. Le site est assez magique et il y a moyen de déambuler entre les constructions. Un côté est rénové, l’autre est bien plus décrépit, plus authentique peut-être ? ou juste différent.

254-BTInle

255-BTInle

256-BTInle

257-BTInle

258-BTInle

259-BTInle

Un long corridor couvert et rempli de magasins de souvenirs nous ramène à Indein, au restaurant Golden Kite. Tentant toujours de soigner mes maux de ventre, je me décide pour un plat tout à fait différent: une crêpe aux bananes et au chocolat (belge – précisera le patron, importé depuis Singapour et de marque – je ne suis pas sûre d’avoir bien compris – Carrefour !). A posteriori, je sais bien que j’aurais dû me cantonner à du riz et des légumes vapeur, mais bon, on ne se refait pas.

260-BTInle

Nous repartons pour une deuxième promenade à travers la forêt de bambous, des bambous assez impressionnants par leur taille. Il n’y a pas grand chose à voir mais l’attraction est la traversée d’un pont brinquebalant. Je mets tout mon temps, pas très sûre de moi, mais j’arrive sans encombres, tout comme les autres membres du groupe qui ont encouragé tout le monde. Il faut escalader quelques rochers ensuite pour arriver au village de Nay Daw. Un chien aboie, les autres restent inertes. Des poules se promènent avec leur progéniture. Un moustique réussit à me piquer à l’intérieur de la main. Une femme prépare le repas du soir, mettant des légumes dans un grand chaudron.

261-BTInle

262-BTInle

263-BTInle

Le chemin du retour nous fait passer près d’une aire où il est interdit de faire des photos: les hommes s’y adonnent en effet à des jeux de hasard. Après une pause, nous reprenons les pirogues. Je ne m’en rends pas compte à cause du vent mais le soleil tape fort et je ne me protège pas…

264-BTInle

265-BTInle

A l’hôtel, je sens que j’ai très chaud tout d’un coup. Je bois une bière fraîche et me sens mieux. Je complète mes notes de voyage en regardant le soleil se coucher sur le lac depuis le bungalow.

C’est le dernier soir pour une grande partie du groupe et un repas est prévu. Sur les tables du restaurant, les serveurs amènent divers plats constituant un buffet Shan: crackers au sésame et au tofu, soupe de haricots noirs, porc braisé assez gras, poisson farci aux herbes, mange-tout, salade de légumes crus et divers condiments. Je n’ai pas beaucoup d’appétit.

268-BTInle

269-BTInle

Subitement, je me sens très mal, le sang se vide de tout mon corps et je retourne vers ma chambre. Le trajet me semble vraiment long. Je me couche et peu de temps après, je remets tout mon repas, ce qui me libère enfin de mes maux de ventre. Je me sens vidée mais enfin mieux, quoique très faible.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.