Birmanie: Bagan

Après un copieux petit déjeuner, c’est une journée découverte des temples de Bagan. C’est un site assez magique, rassemblant plus de 2000 temples et stupas construits entre le 11e et le 13e siècles dans une plaine assez sèche et sablonneuse mais aujourd’hui parsemée d’arbres. C’est fort différent d’Angkor, les temples étant plus petits et plus similaires mais il y en a partout. Le site ne sera sans doute jamais repris dans le Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Sous la dictature militaire, les généraux ont en effet entrepris la rénovation des divers temples de manière fort peu historique, faisant fi des règles archéologiques. C’est une des raisons pour lesquelles beaucoup de temples se ressemblent et ont parfois l’air très neufs. Le premier arrêt se fait au temple de Tayok-pyi (1248), puis au temple de Payathonzu qui contient des fresques particulièrement bien conservées et des bouddhas et des sculptures en stuc. J’ai évidemment oublié ma lampe de poche à l’hôtel (ce sera une constante).

109-BTBagan

110-BTBagan

Nous visitons ensuite le village de East Pwa-Saw où nous nous promenons, observant la vie quotidienne des habitants. C’est le moment de la récolte des cacahouètes et du sésame, qu’il faut nettoyer à la main. Des chars à boeufs circulent sur les chemins sablonneux. Dans une maison, un homme prépare la soupe de lentilles pour le repas de midi. Nous nous arrêtons ensuite à l’école où nous distribuons cahiers et crayons. Je me sens un peu mal à l’aise de faire ça parce que c’est organisé et je me demande si cette école reçoit toutes les semaines des cadeaux de touristes comme nous. Il n’y a rien de spontané dans cette action et en plus, ça prend beaucoup de temps que j’aurais préféré consacrer à la visite des temples. Un dernier arrêt se fait au point d’eau du village, une espère de mare où stagne de l’eau croupie. Un système de pompe permet cependant d’extraire de l’eau plus claire des profondeurs du sol.

117-BTBagan

114-BTBagan

111-BTBagan

112-BTBagan

113-BTBagan

115-BTBagan

116-BTBagan

118-BTBagan

Visite ensuite du monastère de Hsu-Taung-Pyi, à deux étages mais dont le toit commence à s’écrouler. J’aime beaucoup le stupa aux dégradés de rouges délavés et or.

106-BTBagan

119-BTBagan

120-BTBagan

Le temple de Manuha abrite différents Bouddhas imposants, dont un qui est couché.

121-BTBagan

122-BTBagan

Le temple de Nanpaya est en grès; il est protégé de l’effondrement par une structure métallique un peu disgracieuse. Il y a de nombreuses très belles et très fines sculptures à l’intérieur mais des pilleurs ont réussi à en arracher et voler quelques-unes. Difficile en effet de surveiller tous ces monuments éparpillés.

123-BTBagan

124-BTBagan

125-BTBagan

Il fallait bien un arrêt touristique: visite d’une fabrique de laque qui ne m’intéresse pas (j’en ai déjà vu au Vietnam, en Chine…) mais ça dure des heures avant que tout le monde ait fait ses achats. C’est une des raisons pour lesquelles je déteste les voyages en groupe et je me demande si je vais encore faire ça. Mais voyager toute seule dans un pays inconnu me semble encore trop compliqué. Idéalement, le voyage en couple avec chauffeur et guide me semble la meilleure solution.

Le car nous emmène dans le village de Nyaung-U où nous sommes libres de manger où nous voulons. Moe Moe nous a renseigné quelques adresses et Jodell et moi allons chez A Little Bit of Bagan, avec une jolie terrasse. Je prends une salade birmane de poulet et tomates et goûte de la salade d’avocats de Jodell. Un repas très agréable où nous parlons un peu plus de nous. Et quand Jeero sort du sac, il ne reste que des cacahouètes et une sauce à l’ail.

126-BTBagan

Nous retournons à l’hôtel pour cinq minutes puis repartons pour voir le temple d’Ananda avec ses quatre grands Bouddhas dorés. Selon l’endroit où on se trouve, ils changent d’expression, de très sérieux à très souriants et bienveillants. Dans des niches, il y a des centaines de petites statues.

128-BTBagan

129-BTBagan

130-BTBagan

131-BTBagan

132-BTBagan

Enfin, la journée touche à sa fin et il ne fallait pas rater un coucher de soleil sur Bagan. Moe Moe nous emmène au temple de Pyathada, un imposant édifice en briques rouges qui possède une terrasse en hauteur, avec un beau panorama sur la plaine. Nous sommes là assez tôt mais c’est un moment agréable, reposant. Le temple se remplit au fur et à mesure mais ce n’est pas le plus touristique. Je fais des photos avec Jeero, testant les filtres d’Hipstamatic. Le soleil se couche finalement vers 17h15, après avoir offert une palette de jaunes, d’oranges, de rouges, de roses… J’entrevois enfin l’ampleur du site et je regrette que nous ne soyons pas montés au sommet d’un temple en matinée. Cela m’aurait permis de bien mieux me situer. Attention, avalanche de photos.

133-BTBagan

134-BTBagan

135-BTBagan

107-BTBagan

137-BTBagan

108-BTBagan

139-BTBagan

136-BTBagan

138-BTBagan

141-BTBagan

143-BTBagan

140-BTBagan

144-BTBagan

145-BTBagan

Après un bref retour à l’hôtel (ce n’est pas vraiment le voyage où on se met sur son 31 pour le repas du soir – juste vite enfiler un pantalon pour éviter les piqûres de moustiques), nous partons à plusieurs au restaurant Black Rose. J’y mange un très bon curry birman aux scampis et une salade de tomates assaisonnée avec une sauce au sésame.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.