Birmanie: Bruxelles – Bangkok

Pas besoin de me dépêcher ce matin, mon avion de Thai Airways est à 13h30. Ce qui veut dire que c’est un vol de jour et que je ne dormirai pas beaucoup mais rien ne vaut un vol direct (ou presque). Mon voisin taximan me conduit à l’aéroport et nous discutons du prix des maisons dans la rue. A part les petites anxiétés concernant ce que j’aurais pu oublier, je me sens remarquablement bien et calme, contrairement à d’autres départs. La file est longue à l’enregistrement des bagages et cela n’augure rien de bon: l’avion sera sans doute plein. En fait, un nouveau programme ralentit l’affaire et je ne reçois pas de boarding pass pour mon second vol parce que l’hôtesse ne maîtrise pas encore tout le fonctionnement. Juste avant moi, une famille mixte avec trois enfants et une montagne de valises doit les trier pour cause de surpoids. Derrière moi, un guide raconte des anecdotes de voyages à son petit groupe. Je passe un peu de temps en faisant des photos d’Eddy et Jeero. Eddy qui hésite d’ailleurs entre l’avion et la luge du Père Noël.

001-BTavion

002-BTavion

Dans l’avion, je me retrouve assise à côté d’une jeune Thaïe qui ne dira rien de tout le voyage, avec une place vide entre nous deux. Plus de confort donc pour s’étaler un peu. Mais c’était sans compter la Française de service, qui a d’abord raconté toute sa vie à ses compagnons de voyage (je sais beaucoup de choses que je ne voulais pas savoir) et qui après l’apéro s’est plusieurs fois violemment cognée contre moi. Quand je lui ai demandé de faire attention, elle m’a regardé fixement, prête à m’engueuler. Un peu plus tard, l’hôtesse, affolée, est venue demander si quelqu’un la connaissait: elle faisait pipi avec la porte des toilettes ouverte ! Le leader de son groupe a alors demandé qu’on ne lui serve plus d’alcool mais sa présence est restée envahissante pendant tout le vol. Et sa bêtise aussi: elle était incapable de compléter le formulaire pour l’immigration et n’a pas arrêté de poser des questions.
Pour me changer les idées, j’ai regardé 22 Jump Street, un film particulièrement stupide, mais bon… tout en buvant mon gin tonic avec Jeero. J’ai tenté de dormir un peu, sans y arriver vraiment.

003-BTavion

Publicités

2 réflexions sur “Birmanie: Bruxelles – Bangkok

  1. La réputation des Français à l’étranger me désole, même si je reconnais qu’elle n’est pas usurpée. Sur une toute autre note, j’adore les photos avec tes Ugly Dolls 🙂

    • Bon, celle des Chinois est encore pire, mais je n’en ai pas croisé beaucoup 😉 Un bon Flamand ou Wallon de souche n’est pas mieux, mais ils sont moins nombreux en voyage. Tu m’excuseras si je parle encore des Français dans d’autres billets. A part ça, j’ai beaucoup d’amies françaises que j’aime beaucoup !
      Mes Ugly Dolls aiment voyager, il y aura encore d’autres photos donc (elles aiment boire aussi, donc on les verra souvent auprès de verres)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.