Cambodge 2012: Kep – Kampot

Dernière matinée au Kep Lodge: nous profitons encore de la piscine pour la matinée, nous rendant compte qu’il n’y a pas grand chose à faire à Kampot. L’excursion au Bokor semble moins intéressante qu’avant: une grande partie des bâtiments ont été nettoyés/rénovés et le charme un peu glauque d’antan est complètement évaporé.

Le paiement par carte de notre séjour est toute une aventure: la machine indique que le code de nos deux cartes Visa est erroné. Et pour la Mastercard, il n’y a plus de formulaires papier. Quelques coups de téléphone plus tard, la machine fonctionne à nouveau et je peux enfin payer ce qui est dû. Ce montant ne sera d’ailleurs comptabilisé sur mon compte Visa que 10 jours plus tard. Katrien et moi avions décidé que nous payerions à tour de rôle les différents hôtels et repas, Katrien prenant note de tout pour faire un calcul final au retour. Heureusement, nous ne prenons pas le bus mais bien un tuk-tuk, dont le chauffeur attend patiemment. La route est en mauvais état et poussiéreuse et le grand sarong de Katrien nous protège bien !

088-Cambodia-Kampot

089-Cambodia-Kampot

090-Cambodia-Kampot

Nous avons réservé au Mea Culpa Guesthouse, à cinq minutes à pied du centre de Kampot (qui est une ville minuscule). Une salade plus tard et nous partons nous promener le long de la rivière, bordée de jolies maisons souvent anciennes et de l’ancien marché entièrement rénové. Je ne reconnais plus vraiment la ville que j’avais entrevue lors de mon précédent voyage.

Le but premier est Farmlink, une entreprise qui produit du poivre de la région, très connu pour son parfum. J’y fais quelques réserves de poivre noir, blanc et rouge. Nous passons ensuite par le marché, plutôt désordonné et sale, où je trouve du tissu (du batik indonésien) pour très peu d’argent (2,5$ pour environ 2,5m).

091-Cambodia-Kampot

Plus loin, nous découvrons avec surprise un monument bien spécial au centre d’un rond-point: il représente un durian, le fruit qui pue le fromage et les oignons pourris !

092-Cambodia-Kampot

Le cocktail du soir sera pris au Rikitikitavi qui a une jolie terrasse pour admirer le coucher de soleil sur la rivière mais dont les chambres semblent fort sombres au rez-de-chaussée (encore une fois, les photos sur le site ont l’air plus belles que la réalité).

Nous dînons au Mea Culpa, connu pour ses pizzas au feu de bois mais nous ne nous laissons pas tenter. Et pour le reste, le choix n’est pas très étendu: je prends du bœuf grillé, malheureusement un peu trop cuit mais accompagné d’une bonne sauce au jus d’orange, poivre et sel.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.