Thaïlande: Bangkok (part VIII: Lumphini Park & Tonson)

036-Thailand-Bangkok

A deux pas de Patpong commence le Lumphini Park, le plus grand parc de Bangkok, avec étangs artificiels et pédalos en forme de canards. Nous en profitons pour reposer un peu nos pieds, entourés de femmes de chambres à leur heure de pause.

037-Thailand-Bangkok

038-Thailand-Bangkok

039-Thailand-Bangkok

L’idée était de prendre la Wireless Road jusqu’à Sukhumvit, mais une galerie nous tente sur la rue parallèle, Soi Tonson. Le gps nous emmène dans des ruelles que nous n’aurions jamais eu l’idée de prendre et nous nous retrouvons d’un coup dans un autre Bangkok, loin du bruit des grands axes. Maisons et jardins bordent un khlong (canal) et donnent une idée de ce que devait être Bangkok avant la folie immobilière des 30 dernières années.

040-Thailand-Bangkok

041-Thailand-Bangkok

La galerie, Tonson 100 Gallery, propose une exposition de photos et une vidéo d’un artiste thaïe féminine, Araya Rasdjarmarearnsook. Le film est assez éclairant: il met en parallèles deux œuvres d’art occidentales, l’une ancienne, l’autre récente et montre un moine bouddhiste qui propose une explication du point de vue de Bouddha et de ses préceptes.

042-Thailand-Bangkok

043-Thailand-Bangkok

Bangkok avait souffert d’inondations les semaines précédentes mais tout ce que nous avons vu pendant notre séjour se résume à des empilements de sacs de sable. Sans doute que les faubourgs étaient encore sous eau, mais le centre ville n’a jamais été atteint.

044-Thailand-Bangkok

Après être passés devant l’ambassade des Pays-Bas, nous retrouvons le Bangkok agité et commercial. Je voulais aller au Central Department Store mais au lieu de tourner à gauche, je suis allée vers la droite… Tant pis, nous irons un autre jour. Nous montons à la station de sky train de Ploenchit mais diane  a une forte crise de vertige. Nous sommes obligés de continuer à pied jusqu’à la station suivante, Nana. Je n’ai plus de jambes ni de pieds et je râle un peu…

Le 7/11 près de l’hôtel ne vend pas d’alcool avant 17h, peu importe, la mamma du magasin thaï un peu plus loin ne se pose pas ce genre de question. Une fois de retour à l’hôtel, je me rends compte que ce qui me faisait souffrir à mon pied était une belle cloque au talon que j’essaie de percer mais sans grand succès.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.