Heart of Cambodia: Phnom Penh (Cambodge) – Bangkok (Thaïlande)

Départ de Phnom Penh ce matin pour un vol d’une heure vers Bangkok. Je suis triste de laisser ce pays qui m’a tant touché derrière moi mais il nous reste encore quelques jours de vacances dont je veux profiter au maximum. Arrivés à l’aéroport de Suvarnabhumi, je cherche le bus en direction du centre, près de notre hôtel. Il ne part pas tout de suite puis se traîne d’arrêt en arrêt. J’ai voulu économiser des sous alors que les taxis sont bien plus rapides et pas très chers ! On ne m’y reprendra plus !

Notre hôtel, le Majestic Grande, se trouve sur la Soi 2 de Sukhumvit, tout près d’une station du skytrain. Je l’ai choisi après moultes recherches sur Asia Rooms pour sa situation et son rapport qualité-prix: un cinq étoiles et environ 65€ la nuit. Un peu de luxe en fin de voyage nous fait du bien et l’hôtel tient toutes ses promesses avec de belles chambres design et un petit-déjeuner pantagruélique. D’ailleurs nous y retournerons quelques années plus tard !

120-Thailand-Bangkok

121-Thailand-Bangkok

Shopping cet après-midi mais nous cherchons d’abord le petit « temple aux bites » ou « lingam shrine » ou « Saan Jao Mae Thap Thim ». Nous nous perdons un peu dans le parking du Nai Lert Park Hotel mais finalement le voilà, bien caché. Il s’agit d’un ensemble de pierres taillées en forme de phallus, en honneur d’une déesse de la fertilité cachée dans le tronc d’un grand banyan. C’est tout petit, mais ça en vaut la peine, on a l’illusion de ne plus être dans une grande métropole mais dans un petit village aux croyances ancestrales.

122-Thailand-Bangkok

123-Thailand-Bangkok

Nous nous promenons ensuite de mall en mall, tous plus grands les uns que les autres, tous l’un à côté de l’autre. C’est assez impressionnant quand on ne connaît que City 2 à Bruxelles qui ressemble plus à un centre commercial du tiers monde en comparaison. Évidemment, nous sommes dans le quartier moderne de Bangkok, avec de grandes avenues toujours embouteillées, surplombées par le sky train. Et ça grouille de monde… qui s’arrête auprès des nombreux marchants ambulants pour manger l’un une banane grillée, l’autre un rapide bol de soupe de nouilles. Dans les malls aussi, le choix des restaurants est gigantesque…

124-Thailand-Bangkok

Pour le repas du soir, nous décidons de manger thaï-lao dans une maison traditionnelle de l’Isaan, la région au nord-est du pays, fortement influencée par le Laos. Le restaurant s’appelle d’ailleurs le Vientiane Kitchen (8 Soi 36, Th. Sukhumvit – bref la 8e rue sur Sukhumvit, au numéro 36) et est facilement accessible via le sky train (descendre à l’arrêt Thong Lor). Quand j’arrive là, je ne me sens pas trop en forme et je n’ai plus très faim (mon système digestif n’est pas encore tout à fait remis des fruit de mer de Sihanoukville). Mais bon, la carte est gigantesque et je choisis un plat de viande que je dois cuire moi-même sur une plaque chauffante tandis que diane commande un poisson entier à découper et rouler dans des feuilles de bétel. Pendant notre repas, un groupe entame des morceaux de morlam, avec guitares électriques et orgue à bouche khène. Je me retrouve de suite dans l’ambiance du Laos !

125-Thailand-Bangkok

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.