Heart of Cambodia: Siem Reap – Angkor (Cambodge) – part II

Nous retournons vers Siem Reap où nous prenons un repas tardif dans un restaurant Thaï tout près de l’hôtel, le Chivit Thai (Ph. Wat Bo 130). L’avantage, c’est qu’il n’y a quasi plus personne dans le pavillon traditionnel en bois. Les plats que nous commandons – délicieux – sont trop copieux pour nos petits estomacs et voyant une mère mendiant avec son enfant à distance, nous demandons au serveur s’il est possible d’emballer nos restes et de les leur donner, ce qui ne lui pose aucun problème. Une petite chose toute simple, aider et faire plaisir, sans gaspiller de nourriture.

048-Cambodia-Angkor

049-Cambodia-Angkor

050-Cambodia-Angkor

Après une petite sieste, nous repartons pour de nouvelles visites, la température tropicale du midi ayant un peu baissé. Nous nous arrêtons d’abord à la grande porte menant à Angkor Thom, avec de chaque côté du pont franchissant les douves, des géants soutenant le naga sacré.

051-Cambodia-Angkor

La lumière est belle en fin d’après-midi et le site de Preah Khan est déserté. Cette mini-ville qui abritait monastères et université bouddhiste attire moins les touristes pressés et c’est un vrai plaisir de déambuler là en profitant pleinement de l’atmosphère.

052-Cambodia-Angkor

053-Cambodia-Angkor

054-Cambodia-Angkor

Nous prenons cependant un dernier bain de foule pour le coucher de soleil sur le temple de Pre Rup, une immense pyramide de briques dans les tons orange et beige qui était un site funéraire brahmanique. Envahi par les touristes, nous passons finalement plus de temps à essayer de nous frayer un chemin qu’à profiter du spectacle, bref un moment pas très agréable, que je compense en faisant une analyse sociologique du touriste moyen. J’ai déjà décrit le Coréen, le reste du monde n’obtient pas spécialement de meilleurs points au niveau du style et de la politesse.

055-Cambodia-Angkor

056-Cambodia-Angkor

057-Cambodia-Angkor

Après cette journée bien remplie, nous cherchons un restaurant calme. Carnets d’Asie, librairie et restaurant, nous offre ce que nous cherchons. On nous installe d’abord le long du bassin glougloutant (je reprends les mots du Routard) sous de jolis parasols en tissu puis, quelques gouttes tombant du ciel, sous la galerie japonisante. Mets délicieux nous accompagnent pour une belle soirée romantique en amoureux. Le Routard parlait d’une ouverture possible de chambres… A voir !

058-Cambodia-Angkor

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.