Heart of Cambodia: Phnom Penh (Cambodge)

Suivant les bons conseils de Leon qui nous avait informé sur les montants des courses, nous discutons du prix (2$ ? je ne me souviens plus bien, mais il est intéressant de toujours avoir de petites coupures en dollars sur soi, tout se paye avec cette devise, le riel n’étant utilisé que pour de toutes petites sommes) avec un conducteur de tuk-tuk pour aller au Marché Russe (Psar Tuol Tom Pong), nommé ainsi parce que c’était là qu’allaient tous les Russes dans les années 80 pour faire leur shopping. L’endroit est un vrai labyrinthe où on peut trouver de tout: des vêtements, des chaussures et des sacs de marque (écoulés à partir de surplus des fabriques cambodgiennes genre Quiksilver ou Gap), des souvenirs en tous genres, de la porcelaine, des articles de cuisine, des logiciels (piratés), des dvd et ce que nous étions venus chercher, des cd. Ne trouvant pas de musique cambodgienne dans les étals, je demande au vendeur, répétant plusieurs fois les noms en les prononçant différemment. Finalement, il comprend et avec un grand aaaaah admiratif, il nous montre où sont rangés les disques de Ros Sereysothea (qui ne se prononce pas séreillesotéa mais bien quelque chose du genre sèrèsoteille) et Sinn Sisamouth. Au prix de 2,5$ pièce, nous ne nous privons pas et choisissons au hasard 7-8 cd.

009-Cambodia-Phnom Penh

Nous reprenons un tuk-tuk jusqu’aux environs du Palais Royal. Nous voulions manger le long du fleuve et avons sélectionné un restaurant avec balcon au premier étage, balcon auquel pendait un bel ensemble de baudruches aux couleurs fluo (le Ponlok, Quai Sisowath 323). Je ne me souviens plus de mon plat mais diane avait pris du crabe, plein de petits crabes à décortiquer et sucer en en mettant partout !

010-Cambodia-Phnom Penh

Après la sieste, nous partons en groupe pour une visite éprouvante émotionnellement parlant mais indispensable pour mieux comprendre l’histoire récente du pays. Le premier arrêt est la prison de Tuol Sleng, une ancienne école que les Khmers Rouges ont utilisé comme geôle et lieu de torture. Après l’invasion vietnamienne, seulement sept personnes sont sorties vivantes de cet endroit. Notre guide local qui a vécu sous les Khmers Rouges ne mâche pas ses mots, décrivant les différentes pièces et techniques de torture. Je ne me sens pas très bien, comme d’autres d’ailleurs, et vais m’asseoir un moment dans la cour. Très vite cependant, je rejoins le groupe pour la suite de la visite. Quand j’en parlerai plus tard à diane, je lui dis que j’ai sans doute été encore plus touchée que lui parce que j’avais vu le documentaire de Rithy Panh, S21 dont j’ai parlé ici.

011-Cambodia-Phnom Penh

A une demi-heure de là se trouvent les « killing fields » de Choeng Ek où ont été jetés les corps de centaines de personnes assassinées. Cet endroit est aussi horrible que la prison, il reste des os partout et on ne peut s’empêcher de les voir dépasser du sol. Un grand stupa, monument pour la mémoire, regroupe plus de 8000 crânes, visibles derrière des panneaux de verre.

Quand nous rentrons, le soleil se couche…

012-Cambodia-Phnom Penh

013-Cambodia-Phnom Penh

La promenade le long du fleuve est tellement agréable le soir, nous y choisissons un restaurant franco-khmer-fusion situé dans une belle maison coloniale (le Riverside Bistro ?, Quai Sisowath 273). Cocktails puis couscous pour moi ! Nous retournons ensuite au Jungle Bar pour un deuxième cocktail et surtout pour une discussion plus poussée avec Jeff. Nous échangeons plein de musique et je reçois une bonne centaine de morceaux de pop cambodgienne en mp3 ! Lors de la fermeture de son bar, il nous remerciera encore sur son blog… Depuis, il a ouvert un nouveau bar-restaurant, le Garage qui sert paraît-il les meilleurs hamburgers de Phnom Penh. Et moi, j’écoute régulièrement sa musique…

014-Cambodia-Phnom Penh

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.