Laos: Bruxelles – Munich – Bangkok

J’avais été enchantée de mon premier voyage avec Continents Insolites en 1996 au Guatemala. Parcourant leur brochure, je me suis demandée où j’irais ensuite. Je n’avais jamais été en Asie et ce continent m’attirait. J’ai donc choisi le Laos, un peu au hasard mais aussi à cause du prix, 85.000 francs belges ou 2100 euros, avion compris. Ce n’est franchement pas le pays le plus évident pour commencer à explorer ces contrées mais mon envie de découverte ne tient pas spécialement compte de la facilité. Le programme de 20 jours me tentait: il se partageait entre minorités ethniques, temples, palais et nature, allant de la Plaine des Jarres à Luang Prabang et dans le sud, de Savannaketh aux chutes de Khone. Sur le feuillet présentant le programme, il était écrit: « Une grande destination où il faut se précipiter avant l’an 2000 ! ». Je n’aurai peut-être pas eu l’occasion d’aller au Cambodge si vite (même si je mourrais d’envie de faire la prolongation de 4 jours à Angkor mais c’était trop cher – 700 euros en plus – et cela aurait rendu le voyage trop long) mais j’ai pu visiter un pays qui venait récemment de s’ouvrir au tourisme (en 1990). Si j’y réfléchis aujourd’hui, ce voyage n’était clairement pas aussi facile qu’au Guatemala mais je ne m’en rendais pas compte à l’époque. J’en garde malgré tout un souvenir très vivant et rêve d’y retourner un jour.

Mes souvenirs de ce voyage sont très parcellaires, j’ai retrouvé la feuille avec l’itinéraire détaillé de Continents Insolites mais je n’écrivais pas de récit de voyage à l’époque. J’ai tout au plus annoté le feuillet et barré les choses que nous n’avons pas faites. Je me baserai sur celui-ci mais aussi sur les photos que j’ai prises à l’époque avec un appareil photo compact Pentax.

J’avais rencontré mes compagnons de voyage lors de la réunion de préparation et ils me semblaient agréables. Il y avait plusieurs couples, dont un qui connaissait très bien la région et qui pratiquait le bouddhisme, et des personnes seules, un femme d’une cinquantaine d’années très discrète avec qui j’ai partagé la chambre, une d’une quarantaine d’années adorable qui a malheureusement dû partager la chambre avec la chieuse de service, une Française très très bavarde et qui ronflait très fort, Willy, la seule personne dont je me souvienne du prénom, travaillant aux impôts à Mons, d’une cinquantaine d’années et secrètement amoureux de moi tout en sachant que la différence d’âge ne le faisait pas et un homme plus jeune, barbu et costaud.

Le samedi 25 octobre, c’est le grand départ. Mon avion pour Munich décolle à 12h15 et c’est mon ami Denis qui me conduit à l’aéroport, mon papa étant parti quelques jours plus tôt pour guider un voyage en Égypte (ce qu’on lui avait demandé en dernière minute et qu’il a accepté avec plaisir, même si ma maman se retrouvait vraiment seule pour le coup). Comme nous sommes arrivés un peu tôt, nous avons été boire un verre et je me suis présentée au rendez-vous à l’heure précisée par Continents Insolites. En fait, j’ai fait attendre tout le groupe mais peu importe, nous avions tout le temps. Pas grand chose à dire de l’aéroport de Munich où nous avons pris la correspondance pour Bangkok à 15h45 (j’ai retrouvé les tickets d’avion) sur un vol de la Lufthansa. Excellent service à bord et rien à redire. Je fais plus ample connaissance avec mes compagnons de voyage et entend déjà la Française ronfler très fort dans l’avion.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.